Education/Parents et enfants

« Stop ! Ça suffit ! Combien de fois t’ai-je dit que je ne voulais pas ? »

David : « Maman je veux encore te faire un bisou ! »

Maman : « Ça y est David, on va dormir maintenant ! Qu’est ce qui t’arrive ?! »

David : « Maman, je veux encore un biscuit ! »

Maman : « David, ça suffit de demander des tas de choses, je te l’ai déjà dit. »

David : « Maman, je peux encore… » Il essaye. Encore et encore.

Maman : « Si tu continues je te sors de la cuisine ! »

Ce dialogue simple et naturel sonne  sûrement comme déjà entendu pour de nombreuses mamans.

Qu’y a-t-il de particulier dans cette discussion ? Les demandes incessantes de l’enfant ? Non.

Les demandes de l’enfant sont ce qu’il y a de plus naturel. Un enfant essaiera toujours de pousser encore les limites, de demander encore autre chose, jusqu’à ce qu’il parvienne à ses fins, qu’il essuie un refus, qu’on le repousse ou que l’on s’énerve.

Nous devons faire attention aux réponses que nous donnons à nos enfants. Pourquoi ne pas lui dire non, tout simplement ? Est-ce tellement si difficile ?

Et pourquoi est-ce tellement important de sortir de notre bouche ce mot ‘’non’’ si définitif ? Pourquoi est-ce si important de ne pas utiliser toutes sortes de phrases qui tournent autour du pot ? Pourquoi est-ce si important d’avoir le dernier mot ?

Nous avons toutes nos propres raisons d’agir ainsi, qu’elles soient conscientes ou inconscientes.

Peut-être éprouvons-nous de la compassion ? Ou bien avons-nous peur d’une crise ? Peut-être préférons-nous ne pas y faire attention, renoncer à notre propre volonté et espérer qu’il mange son gâteau et qu’enfin il nous laisse en paix ?

En agissant comme un robot, sans prêter attention à ce que nous souhaitons véritablement, nos décisions paraissent automatiques et sans importance. Nos réactions instinctives sont le résultat de nos sensations. La plupart du temps elles sont inefficaces et parfois même, causent de gros dommages.

Pourquoi est-il si important de savoir exprimer un ‘’non’’ ferme et clair ? N’est-ce pas trop brutal ou cruel ?

Et bien justement : non. Nos enfants veulent entendre que nous avons le dernier mot. Nos enfants attendent de nous des réponses claires !  Un enfant apprend à se calmer et se sent rassuré lorsqu’il entend que nous sommes claires et décisives. Et ce, même si nous répondons par la négative.

Lorsque nous essayons de contourner la question ou de trouver des prétextes flous, l’enfant s’embrouille. Il ne comprend pas réellement ce que nous attendons de lui. Il ressent que s’il tente encore une fois, cela va nous influencer. Et c’est là qu’arrive le pic : « Stop ! Ca suffit ! Combien de fois t’ai-je dit que je ne voulais pas ! »

C’est alors qu’il commence à pleurer/crier/taper des pieds/se sent détesté… Et nous, après notre petite colère, nous nous mettons à culpabiliser. « Pourquoi me suis-je énervée ? Pourquoi ai-je crié ? »

Parfois, nous culpabilisons aussi notre mari (même s’il n’était même pas à la maison à ce moment précis… S’il avait été là, il m’aurait aidée et je ne me serai pas énervée…)

Et pour finir, nous accordons à notre enfant exactement ce qu’il voulait. Et la même scène se reproduit le lendemain et le surlendemain…

Mais c’est pour cela que l’enfant ne nous écoute pas ! C’est pour cela que notre enfant n’apprend pas comme il se doit ! Il comprend qu’il peut « faire tourner maman en bourrique » et que, de gré ou de force, il obtiendra ce qu’il désire…

Alors que nous reste t-il à faire ?

Et bien tout simplement ne pas avoir peur de dire à nos chers petits bambins : la réponse est non !

Attention ! Le ‘’non’’ reste néanmoins à utiliser à dose modérée. N’hésitons pas à nous montrer également très fermes et très claires lorsque nous disons ‘’oui’’ et que nous donnons notre approbation.

Lorsque nous serons claires, décisives et autoritaires avec nous-mêmes, tout paraitra également plus clair et plus limpide à nos enfants.

Bonne chance !

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer