Intéressant...

Une photographe d’antiquités pénètre dans une maison inhabitée depuis plus de cent ans !

Cela s’est produit au Royaume-Uni il y a quelques jours.

Une photographe d’antiquités répondant au nom de Rebeka Zoumana s’est retrouvée  à photographier une demeure restée abandonnée pendant plus de 100 ans en Irlande du Nord.

En pénétrant dans la maison située dans le comté de Tyrone au nord de l’État, Rebeka n’en croyait pas ses yeux. Comment une maison a-t-elle pu rester inhabitée pendant tant d’années ?   Il était pourtant certain que personne n’y était entré depuis de très longues années du fait de son état épouvantable : « J’ai trouvé toutes sortes d’objets, de reliques, d’antiquités…’’ explique t’elle avec excitation. « Il y avait de tout : des photos, des boîtes de conserve fermées, des boîtes avec des publicités d’antan, de vieilles montres de poche, des pantoufles, de vieux vêtements, des couvertures, des meubles, des pipes et énormément de vieux objets’’.

Il est question ici d’une maison inhabitée depuis 1915, mais de nombreux objets découverts  sur place datent de 1911. ’’Selon les données que j’ai réussi à recueillir, le dernier locataire à avoir habité dans cette maison est un homme nommé « Desi » qui a probablement hérité la maison de ses parents. Il avait apparemment trois autres frères. D’après ce que j’ai compris, il est décédé vers 1915 et depuis, la maison est restée vacante.’’

L’enthousiasme et l’émotion de Rebeka étaient déjà à leur comble lorsqu’elle tomba sur de vieux journaux et livres. L’un des journaux qu’elle a trouvé date de 1912 relatant la catastrophe du Titanic.  

Rebeka a rapidement noté et classifié tous les objets trouvés, et en a même pris certains en souvenir avant la démolition de la demeure, objets qu’elle va sûrement remettre à l’un des musées de la ville. Sur les photos publiées sur les réseaux sociaux, on peut voir de vieilles théières, un chapeau suspendu à côté d’un lit en bois, des manuscrits originaux des propriétaires, ainsi qu’une horloge murale arrêtée à 12h15. « En regardant la maison de l’extérieur, je ne pensais vraiment pas que c’était ce que je trouverais à l’intérieur », admet Rebeka. « Au départ, je croyais qu’elle n’en valait même pas le détour. »

Rebeka affirme à présent que cette maison est une sorte de « musée d’histoire sociale ». Dans la maison, Rebeka a trouvé des lettres, des documents et des effets personnels de Desi. Elle a apparemment découvert qu’il était également  «un excellent cuisinier». Dans la chambre, une photo encadrée à côté d’un certificat d’officier de police était accrochée. Sur la photo, il est écrit le nom du policier en uniforme : Edwin McQueen, ainsi que l’année d’obtention du certificat : 1894.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer