Education/Parents et enfantsLe guide complet de l'éducation des enfants

Fixer des limites aux enfants : pourquoi est-ce si important ?

L’échec de l’éducation de nos jours est dû en grande partie au principe d’égalité entre parents et enfants ou entre enseignants et élèves.

Ce principe est largement répandu et adopté par de nombreuses familles. Ce phénomène est apparu suite aux recommandations de nombreux psychologues prônant ce type d’éducation égalitaire, sous peine de dommages sur l’esprit des enfants. En conséquence, parents et enseignants ont perdu leur autorité. Non seulement eux-mêmes ressentent ce manque d’autorité mais les enfants aussi le perçoivent largement. Pourquoi donc avoir adopté ce principe ?

Les psychologues du monde entier ont affirmé –à raison- que les méthodes éducatives utilisées dans les générations précédentes étaient pour le moins rigides, insensibles et parfois même déprimantes. Ils ont donc suggéré de modifier cette méthode à l’extrême en conseillant une égalité totale. Aujourd’hui, nous voyons les résultats d’une telle méthode…

Mêmes si les psychologues ont eu raison de dénoncer des méthodes trop sévères pourtant répandues à l'époque, ils font erreur quant au regard de la vision éducative prônée par le judaïsme. Dans la littérature juive, nos sages ont toujours prévenu de se méfier des extrêmes et ils nous ont tracé une voie en or (que nous allons développer au paragraphe suivant) ayant fait ses preuves à travers de nombreuses générations.

La Torah nous enseigne bien que parents et enfants sont au même niveau à l’échelle humaine, et c’est pourquoi elle nous met en garde en nous disant ‘’que l’honneur de ton élève te soit aussi cher que le tien’’ (Maximes de pères 4, 12). La Torah nous interdit d’humilier ou de rabaisser un enfant et nous interdit de façon encore plus grave de le blesser par des paroles ou des coups  ou de faire preuve de cruauté. Néanmoins, la Torah enjoint des rôles différents aux parents et aux enfants. Mais ces rôles, lorsqu’ils sont complémentaires, créent un ensemble harmonieux et donne de bons résultats.

La Torah demande donc aux parents d’éduquer leurs enfants au respect qui leur est dû comme il est écrit (Chemot 20,12) ‘’Honore ton père et ta mère’’ ainsi qu’à la crainte révérencielle dont les enfants doivent faire preuve envers eux ‘’Un homme, son père et sa mère il craindra’’ (Vayikra 19,3). La Torah enjoint également les élèves à faire montre de respect envers leurs enseignants, comme il est dit dans les maximes des pères (4,12) ‘’tu craindras ton maître comme tu crains le ciel (Hachem)’’.

Un enfant à qui l’on permet plus est-il plus heureux ? Nous verrons cela dans un prochain article.

 
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer