Histoire et ArchéologieInfos communauté

Qui a construit la demeure du Machia’h ?

Lorsque le quartier des Boukharim a été construit, les habitants de Jérusalem ont étés choqués. Habitués à des maisons basses et des rues bondées ils ont découvert un quartier riche avec des bâtiments luxueux, de larges rues et des cours spacieuses. Le quartier ainsi construit a été appelé « rehovot boukharim » en référence au verset « il le nomma Rehoboth, disant: « Pour le coup, le Seigneur nous a élargis et nous prospérerons dans la contrée. » » La plus imposante des maisons construites est assurément celle bâtie pour Elisha Yahudiof et sa famille,  juifs aisés de Boukhara.

Le superviseur de cette imposante construction était le gendre de Yahudiof, Israël Hefetz. Il avait embauché un ingénieur italien et construit un palais d’une splendeur jamais vue à Jérusalem avec des colonnes ornées, de belles fenêtres rondes. Les murs de la maison étaient décorés de paysages spectaculaires, et des reliefs décoraient les différentes salles. Le plafond du couloir et la partie supérieure des murs était couverts de peintures représentant la nature. Des oiseaux, des cerfs, des fleurs et des arbres. De magnifiques dessins montraient les tombeaux d’Absalon et Zacharie dans la vallée du Cédron, des montagnes enneigées et des cours d’eau. Des motifs typiquement juifs tels que l’étoile de David et les symboles des douze tribus ornaient également les murs. L’artiste auteur de ce merveilleux travail était le peintre Samuel Melnick.

La maison abritait également une grande synagogue avec de grandes colonnes rondes de marbre rose spécialement importé d’Italie. Le toit plat était entouré par une élégante grille de fer avec de grands cônes en pierre. Le bâtiment a été construit dans le style européen et rappelle le style de la construction des châteaux en Europe. Cependant, seulement un an après que sa famille a immigré en Israël, Israël Yahudiof  et les siens ont dû s’enfuir en raison de l’ordre d’expulsion des ressortissants russes, la Russie entrée dans le conflit de la première guerre mondiale devenait de ce fait l’ennemie de l’empire ottoman. Les autorités locales avaient donc décidé de renvoyer hors du territoire de l’empire tous les citoyens « ennemis. »

Les Turcs ont envahi la maison abandonnée et on fait de la magnifique structure le siège de leur état-major à Jérusalem. Après la guerre, la famille retourna à Jérusalem ruinée, la révolution bolchevique qui s’était déroulée au cours de l’année précédente avait vu la nationalisation de tous leurs biens.

Cependant, les habitants de Jérusalem rapportent qu’ils n’ont pas éprouvé de regret car le palais n’avait pas vraiment été construit pour eux-mêmes, mais sa grande beauté était destinée à abriter le Messie. Depuis ce jour, la bâtisse porte le nom de « maison du messie ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer