EducationHidabroot Ados'Infos communauté

Le projet de sauvetage des jeunes de la Rabbanite Yemima Mizrahi

Magazine
Aidons la Rabbanit Mizra’hi à sauver les jeunes gens. Le projet tire à sa fin, faites vite !
 
Il y a deux ans, le Rav et la Rabbanit Mizra’hi se sont trouvés confrontés à plusieurs jeunes hommes, rejetés des Yéchivot, trainant dans les rues, exposés à tous les dangers, avec en eux des sentiments d’échec, de découragement et de rejet.
 
Chers amis !
C’est un honneur pour nous de vous présenter un projet inédit d’une extrême importance. Un projet qui a pris forme dans le cœur de la Rabbanit Yémima Mizra’hi et de son mari, Rav ‘Haïm.
Le Rav et la Rabbanit accompagnent Hidabroot depuis de longues années, et se portent toujours présents pour des conférences, des Chabbats, des soirées, avec l’amour et la joie qu’on leur connait, pour éclairer les Néchamot.
Cette fois-ci, c’est nous qui devons les aider.
Il y a deux ans, le Rav et la Rabbanit Mizra’hi se sont trouvés confrontés à plusieurs jeunes hommes, rejetés des Yéchivot, trainant dans les rues, exposés à tous les dangers, avec en eux des sentiments d’échec, de découragement et de rejet.
 
Ils ont décidé qu’il fallait mettre fin à cette situation !
Ces jeunes gens ont besoin d’un cadre. Les belles paroles ne suffisent pas, il faut agir. Ils ont donc monté une structure chaleureuse dans ce but, et l’ont appelée ‘’Avné Kodech’’, soit ‘’pierres saintes’’. Car chacun de ces jeunes est une pierre sainte et précieuse, qui ne demande qu’à être travaillée pour révéler sa véritable valeur (voir Eikha 4, 1-2).
Très vite, la nouvelle se répandit, et de 5 jeunes gens, on passa à 40. Chacun est un monde en soi, et arrive avec sa propre histoire, toujours émouvante, et surtout beaucoup d’espoir en un avenir meilleur.
A ‘’Avné Kodech’’, les jeunes ont enfin une place dans le monde.
Une  place – physique et spirituelle.
Ils bénéficient d’activités multiples, comprenant des études, du travail, du bénévolat, chacun selon ses possibilités.
Et le miracle s’opère !
Les jeunes gens auparavant éteints, rejetés et sans confiance ni foi, se relèvent et fleurissent !
Ils sont occupés, et cela renforce leur foi en Hachem et en l’humanité.
Toute la direction de Avné Kodech retombe sur les épaules de la Rababnit Yémima.
Elle donne des cours de partout, des conférences, attribuant les bénéfices à Avné Kodech, c’est-à-dire au profit de ces jeunes gens.
 
Mais, comme le dit Rav ‘Haïm, le mari de la Rabbanit, en utilisant les termes de Moché Rabbénou : ‘’Lo oukhal levadi seet etkhem’’, soit ‘’je ne vais pas pouvoir, seul, vous porter’’.
Et c’est là que nous intervenons.
Parce que nous sommes reconnaissants envers la Rabbanit, parce que le sort de ces jeunes gens nous tient à cœur, et parce que nous voulons faire du ‘Hessed pour sauver des âmes, nous devons prendre part à ce projet.
Il suffit de suivre ce lien
https://www.headstart.co.il/project.aspx?id=20787
et d’aider selon nos possibilités.
Le financement du projet pour 26 jeunes gens est déjà prévu.
Il manque encore 14 jeunes, qui attendent notre aide.

 

Cette structure se trouve dans les hauteurs de Jérusalem. L’endroit est parfait, Baroukh Hachem, mais la maison est en piteux état, et sur le point s’effondrer. Ce n’est pas tout à fait l’endroit idéal pour ces jeunes.
L’argent que vous offrirez garantira que cette structure restera ouverte.
On pourra lui donner ainsi une année de survie. Et entre temps, on pourra chercher des sources de finance fixes, gouvernementale ou privées.
On pourra rénover l’endroit, pour qu’il puisse réellement porter le nom de ‘’maison’’.
Amis d’Hidabroot, donnez ainsi à chaque enfant la garantie.
Garantie que cette maison sera toujours présente,
Garantie que chacun est important, et que les gens veulent son bien.
Cette garantie n’a pas de prix !
Mais ce projet en a un… 
Aidez-nous à le réaliser, récompensez ainsi la Rabbanit pour le temps qu’elle donne toujours au profit des autres, pour sa plume, pour sa sagesse. Ne ratez pas l’occasion !
Et faites partager autour de vous.
 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer