InterviewsTéchouva/ Premiers pas vers la TorahVéracité de la TorahY'a qu'un D. dans le monde entier !

Le pasteur converti au judaïsme : ‘’Après trois mois d’étude approfondie, je me suis rendu compte qu’en réalité, je ne croyais déjà plus au Nouveau Testament. »

Tout a commencé lorsque le pasteur Marco Van Daubenboda a commencé à étudier les différences entre le christianisme et le judaïsme. Jusque-là, il avait été pasteur dans la communauté protestante de Rotterdam et enseignait le Nouveau Testament. 

 

Au cours de ses nombreux mois de réflexion, à chaque fois qu'il avait une question, il la recherchait dans l’Ancien Testament, dans le Judaïsme. « Via Internet, j’ai posé des questions de façon anonyme à un certain Juif nommé Ariel Tsion. Je lui ai demandé toutes sortes de précisions sur le Judaïsme et sa pratique. Après trois mois d'étude personnelle approfondie, je me suis rendu compte qu’en réalité, je ne croyais déjà plus au Nouveau Testament. »

 

Le changement était profond et brutal. Marco s’est retrouvé perplexe.  Il ne savait comment faire face aux 120 membres de l’église – en leur mentant effrontément au sujet de l’homme en qui il ne croyait plus.

 

 « Je ne pouvais plus parler de Jésus », a-t-il déclaré dans une interview avec Yif'at Ehrlich de Yediot Aharonot. « Je ne parlais pas explicitement de judaïsme mais j'ai essayé de passer entre les gouttes. En aucun cas je ne voulais mentir.’’

 

Plus le temps passe, plus Marco se demande s'il doit ou non raconter ce qu’il traverse. Il garde le silence jusqu'à ce que l'administration de l'église réalise qu'il se passe quelque chose et envoie une délégation en son nom pour enquêter. Les membres de la délégation lui ont affirmé qu'ils avaient le sentiment que sa foi dans le christianisme s'était relâchée. Marco ne nia rien : « J'ai répondu honnêtement : » Vous avez raison, j'ai subi un grand changement dans ma vie, je ne crois plus au Nouveau Testament et je ne crois pas en Jésus « , leur ai-je tout simplement dit.’’

 

Les membres de la délégation ont réagi avec colère et, à compter de ce moment, Marco et son épouse Patricia, sont exclus de la communauté. « Rétrospectivement, je remercie D. pour cela, car l'isolement nous a obligés à nous chercher encore plus et à en apprendre davantage sur le judaïsme », a déclaré Marco.

 

Marco, son épouse et leurs filles se sont rendus en Israël en vue d’une conversion et c’est ainsi que lui et son épouse sont devenus Yishai et Hanna Harel. 

La famille a reçu ses certificats de conversion du Tribunal Rabbinique de Jérusalem et, la veille de Chavouot, Yishai et Hanna se sont remariés selon la loi de Moché et d’Israël.

 

La cérémonie était des plus émouvantes. Elle a scellé leur alliance avec la Torah et a marqué une nouvelle étape dans leur long voyage à la découverte de la vérité. C’est le cœur empli de reconnaissance et la bouche emplie de louanges que, face à tous, ils ont remercié Hachem de les avoir guidés dans ce chemin.  

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer