Infos monde

Incidents mystérieux en Iran: au moins sept navires ont pris feu

Certains rapports indiquent que le site endommagé est un chantier naval où sont fabriqués des bateaux en bois. Le chef de l’organisation de gestion des urgences du district de Bouchehr a déclaré à l’agence de presse IRNA qu’une opération était toujours en cours pour maîtriser l’incendie.

Au moins sept navires ont pris feu dans le port iranien de Bouchehrpour une raison inconnue, a rapporté aujourd’hui l’agence de presse iranienne Tasnim. Selon les autorités de Téhéran, aucune victime n’est à déplorer. Jahangir Degani, chef de l’organisation de gestion des urgences dans la province de Bouchehr, dans le sud-ouest de l’Iran, a déclaré à l’agence de presse iranienne qu’une opération était toujours en cours pour maîtriser l’incendie.

L’incendie du port est le dernier en date d’une série d’incidents mystérieux survenus sur des sites iraniens au cours du mois dernier, certains liés au programme nucléaire iranien, rapportés dans les médias du pays. L’agence de presse officielle iranienne a rapporté il y a environ une semaine que deux personnes avaient été tuées dans une explosion dans une usine de Téhéran. L’explosion a eu lieu dans une usine de ravitaillement en oxygène à Baghshar, au sud de Téhéran. Un directeur d’usine a déclaré à l’agence de presse Sputnik que l’incident s’était produit à la suite d’une « conduite négligente des travailleurs pendant le processus de remplissage », faisant trois autres blessés. Une source iranienne a ajouté que « c’est une erreur humaine qui a provoqué l’explosion ».

Plus tôt, l’Organisation iranienne de l’énergie atomique a reconnu que « des dommages importants » avaient été causés à l’installation d’enrichissement d’uranium de Natanz lors d’une mystérieuse explosion. Selon un porte-parole de l’organisation, l’incendie du site nucléaire de jeudi pourrait saboter le programme de développement et de production de centrifugeuses avancées. L’agence de presse iranienne a cité un responsable à Téhéran affirmant qu’après cet incident, le pays construirait un « plus grand bâtiment avec des équipements plus sophistiqués » qui remplacerait l’installation endommagée.

Le même jour, les journaux ont rapporté depuis une source de renseignement au Moyen-Orient, qu’Israël était à l’origine de l’explosion de l’installation d’enrichissement d’uranium. Selon cette source, l’explosion a été provoquée par une « bombe puissante ». Néanmoins il a été ajouté qu’Israël n’avait rien à voir avec les autres événements qui se sont produits ces derniers jours en Iran, notamment les explosions près de la base de Perchin à l’est de la capitale Téhéran et dans des centrales électriques des villes de Shiraz et Ahvaz.

Les mystérieux incidents en Iran ont commencé le 26 juin, avec le rapport d’une violente explosion dans une installation de développement d’armes près de la base de Perchin à l’est de Téhéran. Après l’explosion, le ciel de la capitale a pris une couleur orangée. Officiellement, en Iran, il a été annoncé que ce n’était « qu’un stockage de gaz ». Une autre explosion a fait des victimes sur le site de Téhéran, décrit comme un hôpital, et peu de temps après, une explosion s’est produite  au sein de l’installation nucléaire de Nantans,  site comprenant les dernières centrifugeuses reconnues comme violant l’accord nucléaire qui avait été conclu.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer