Infos Israël

Galant : L’année scolaire reprendra le 1er septembre ; quiconque dit le contraire sème une panique inutile

Lors d’une discussion au sein de la commission de l’éducation de la Knesset, le ministre de l’Education Yoav Galant et le directeur général de son ministère, Amit Edri ont précisé que l’année scolaire s’ouvrirait à temps et que tout personne affirmant le contraire essaie simplement d’attirer l’attention des médias.

Le ministre de l’Éducation, Yoav Galant, et le directeur général de son cabinet, Amit Edri, ont présenté ce matin (lundi) à la commission de l’éducation de la Knesset les grandes lignes du fonctionnement du système éducatif au cours de l’année scolaire à venir, à l’ombre de la crise du Corona.

Selon les grandes lignes présentées, les enfants de la maternelle étudieront six jours par semaine, comme d’habitude, sans groupes distincts. Les élèves de la Kita Aleph à la Kita Dalet étudieront au moins cinq jours par semaine. De la Kita Hé à la Kita Youd Beth, l’enseignement se fera au moins deux jours par semaine dans la structure éducative, auxquels s’ajouteront au moins trois jours par semaine d’enseignement à distance.

À partir de la Kita Guimel, l’enseignement dans les classes se fera par groupes de 18 élèves maximum. Les élèves devront s’asseoir à des tables séparées. Pendant les récréations les mesures de précaution et de distance devront être respectées. Les élèves seront tenus au port du masque pendant les pauses et ce, à partir de la Kita Guimel. Le port du masque dans la classe elle-même sera obligatoire pour les élèves à partir de la Kita Dalet.

Galant a informé  que ces mesures reposent également sur des facteurs différentiels en fonction des autorités, de la mairie, et des directeurs d’établissement selon leur secteur. Tout cela sera appliqué en parallèle de l’étude de la propagation du virus dans le système éducatif tout en préservant la santé et la sécurité des étudiants et du personnel enseignant. D’après lui, les différents cadres pédagogiques fonctionneront régulièrement tout au long de l’année, sauf en cas d’imposition de confinement.

Ces diverses solutions ont été proposées afin que le système se montre prêt à assumer les restrictions imposées et tout cela, en accord avec les autorités locales, les parents, les directeurs et les enseignants.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer