Infos Judaisme

7 Ségoulot extraordinaires pour Roch Hachana

  1. Les grands d’Israël ont toujours eu l’habitude de réciter des Psaumes entre les prières du jour de Roch Hachana. Il est conseillé de terminer le livre de Téhilim chaque jour de Roch Hachana. Le Rav Elimélekh Biderman nous apprend que même la lecture de seulement quelques psaumes est très utile à Roch Hachana : ‘’Nous n’avons rien de plus fort que ces versets composés par le roi David qui nous permettent de déverser notre cœur et éveiller la miséricorde divine’’.
  2. Il faut veiller à réciter les Psouké Dézimra (les psaumes que l’on récite lors de la prière du matin). Rabbi Elimélekh MiLizensk se levait très tôt le jour de Roch Hachana et récitait les Psouké Dézimra avec une grande ferveur. Ces versets sont connus pour retirer toutes les forces de l’impureté qui empêchent la réception de nos prières.
  3. Il est conseillé de ne pas trop dormir la journée de Roch Hachana. En effet, ce premier jour de l’année est uns signe pour tous les autres jours comme il est écrit : ‘’Celui qui dort à Roch Hachana, son Mazal dort également’’. Il est également conseillé de se lever tôt pour la prière. Néanmoins, après la mi-journée, il est permis de se reposer afin de renouveler nos forces pour les autres prières. Celui qui dort moins que ce dont son corps a besoin se causera un plus grand dommage.
  4. Il est bon de respecter un jeûne de la parole le jour de Roch Hachana. ON fait ainsi taire les anges accusateurs. Hachem leur dit ainsi : ‘’En-bas, l’homme se tait, alors taisez-vous vous aussi’’.  Toutes les paroles que nous prononçons le jour de Roch Hachana sont la racine de toutes nos paroles à venir dans l’année. Ainsi, il faut veiller à ne pas prononcer de paroles futiles et ne pas évoquer de sujets qui ne sont pas en rapport avec la sainteté de ce jour.
  5. Ségoula pour la subsistance : La veille de Roch Hachana, il est bien d’acheter un couteau et de l’aiguiser. Il ne faut pas oublier de le tremper au Mikvé avant utilisation.
  6. Prendre une bonne résolution en vue de la nouvelle année est une grande Ségoula. En acceptant d’accomplir telle ou telle Mitsva, on crée un ange défenseur au jour du jugement. Une seule bonne action peut faire pencher la balance du côté des mérites.
  7. A Roch Hachana il est interdti d’être inquiet. De la même façon que nos actes sont l’exemple pour toutes nos actions dans l’année à venir, il en est de même pour nos pensées et nos sentiments en ce jour. Rabbi Nahman MiBreslev nous dit ainsi qu’il faut ‘’être joyeux à Roch Hachana mais également intelligent afin de ne penser qu’à des choses positives qu’Hachem béni-soit-Il nous prodiguera.’’
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer