Roch Hachana

7 choses à savoir pour vivre pleinement Roch Hachana

Ecouter le Chofar, multiplier les Tefilot, prier pour trouver son conjoint et avoir des enfants .

1. Ecouter le Chofar : Le jour de Roch Hachana, hommes et femmes sont tenus d’écouter le Chofar. 

Cette année (5771) le premier jour de Roch Hachana tombe Chabbat. Nous ne pourrons pas sonner du Chofar ce jour là. C’est pourquoi, il faudra impérativement se rendre quitte de cette Mitsva le deuxième jour de Roch Hachana, en écoutant le Chofar à la Synagogue, ou chez soi.

2. Multiplier les Tefilot : Le jour de Roch Hachana, chacun d’entre nous doit s’en remettre entièrement au Maître du monde et multiplier les Tefilot. Car Hachem n’aspire qu’à une chose : que nous nous rapprochions de Lui et que nous lui adressions nos requêtes. 

3. Accepter le joug divin : Le jour de Roch Hachana, nous proclamons et célébrons la royauté divine. Le Rav Chlomo Wolbé zatsal explique qu’il faut prononcer le Chéma Israël avec ferveur, car c’est de cette façon que nous témoignons notre acceptation du joug divin.

4. Prier pour trouver son conjoint et avoir des enfants : Celui qui désire se marier ou avoir des enfants, demandera à Hachem de l’exaucer au moment où il consommera la pomme et le miel. Dans son livre Darkei Noam, le Rav Meir de Madzikov écrit que la valeur numerique  de תפוח בדבש (la pomme dans le miel) est la même que  פרו ורבו (fructifiez et multipliez-vous). Il explique qu’il s’agit là d’une allusion au fait que le fait de consommer la pomme dans le miel est une Segoula pour avoir des enfants.

5. Être joyeux : Rabbi Pin’has de Kourits (Imrei Pinhas) écrit que la façon dont l’on se comportera durant Roch Hachana, aura un impact sur tous les autres jours de l’année. C’est pourquoi, on tâchera d’être joyeux durant Roch Hachana. Rabbi Chlomo Klouguer (Hagaot Hohmat Chlomo) ajoute que celui qui, pendant les deux jours de Roch Hachana s’efforce de penser que tout ce que fait D.ieu est pour le bien, attirera sur lui la bienveillance d’Hachem, et bénéficiera effectivement d’une bonne et douce année. Il est donc primordial de renforcer notre Emouna (foi) en D.ieu et le remercier pour tout le bien qu’Il nous prodigue au quotidien. De cette manière, les portes du Ciel s’ouvriront et Hachem déversera sur nous une pluie de bénédictions.

 6. Surveiller son langage : Le Rav Steinman zatsal avait l’habitude de dire, que le fait de prendre un engagement, aussi petit soit-il, le jour de Roch Hachana, est une Segoula pour obtenir un jugement favorable et avoir une bonne année. Il conseille de concentrer nos efforts sur notre langage et de veiller à préserver notre langue du mal.

7. Combattre notre mauvais penchant : Même s’il faudrait, dans l’idéal, respecter l’engagement pris le jour de Roch Hachana tout au long de l’année, explique le Rav Steinman, il est déjà honorable de s’y tenir jusqu’à Yom Kippour. Car le mauvais penchant cherche en permanence à nous faire trébucher. Même si nous ne parvenons pas à l’anéantir, tout effort en ce sens est grandement apprécié par Hakadoch Baroukh Hou.

Yonathan Halévi, adaptation française Elisheva Uzan

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer