Interviews

Témoignage : La chanteuse Michelle Elbaz, sœur de Gad Elbaz, nous raconte comment elle a fait Téchouva

Lorsqu’un jour, Michelle, fille du chanteur Benny Elbaz et sœur de Gad Elbaz est revenue d’une tournée de concerts, elle a senti qu’un grand vide la submergeait . Elle a alors compris que quelque chose devait changer dans sa vie.

C’est donc avec des sentiments et des pensées enchevêtrées que Michelle décide de se rendre chez son Rav pour lui demander une bénédiction : « Je lui ai dit : je chante et cela me plait. Mais alors pourquoi cette sensation de vide, de manque de satisfaction ? Pourquoi ? » Et le Rav m’a répondu : « Je te bénis pour que tu fasses Téchouva. »

Lors de ce même entretien avec le Rav, Michelle lui raconte qu’elle a connu une jeune femme qui est devenue son bras droit. Le Rav a été très ferme : « Cette jeune femme est d’une mauvaise influence pour toi. Il est mieux que tu cesses de la fréquenter. SI tu ne cesses pas, toutes les lignes rouges que tu t’étais jusqu’à présent fixées, tu les franchiras très rapidement » m’a-t-il prévenu.

C’est un vendredi que cela s’est produit. « Avant Chabbat, mon amie en question me téléphone. ‘’Michelle, que fais-tu à la maison ? Viens, sors un peu. Elle m’a influencée et tentée. C’est ce qui m’a entrainé à transgresser le Chabbat. A la sortie du Chabbat, j’ai pris un taxi et nous avons fait un terrible accident de voiture. La voiture s’est brisée en mille morceaux. Je ne sais même pas comment j’en suis sortie vivante… Les amis qui étaient avec moi dans la voiture ont tous été blessés. J’avais l’impression que tout était à cause de moi. »

C’est là que Michelle comprit ce que le Rav avait essayé de lui faire comprendre. « J’ai senti qu’Hachem me faisait un signe. 

Michelle Elbaz

A ce moment, j’ai demandé à mon producteur de me laisser une période de repos. Il a accepté pour deux semaines.

Une semaine est passée et Chabbat est à nouveau arrivé.

« Je ne voulais pas me lever pour le Kiddouche. J’étais triste. Je suis allée dormir et c’est là que j’ai fait ce rêve étrange. J’ai vu de l’eau couler en abondance dans ma direction. Et puis toute cette eau a commencé à me submerger moi et tous ceux qui étaient autour, tout le monde. Chacun disparaissait sous l’eau puis je voyais leurs âmes s’élever vers le ciel. Je ne comprenais pas ce que je voyais. Puis ce fut mon tour. L’eau commença à me noyer, jusqu’à ce que je sois totalement immergée et que je disparaisse sous les flots.

Puis, je me suis retrouvée dans une obscurité totale de laquelle émanait une lumière. Une lumière qui se trouvait juste en face de moi. Du côté gauche, toutes sortes d’instruments de musique étaient disposés. Puis j’ai vu une scène, et des spectateurs ainsi que des projecteurs de couleur.

Je sentais que la lumière qui était en face de moi était une lumière bienfaisante, une lumière divine.

Soudain, j’ai entendu une voix me dire : « Que veux-tu ? Que veux-tu ? Que veux-tu ? » Je suis tombée à genoux et me suis mise à pleurer. Je ne savais que choisir. Cette même voix poursuivit : « Ma fille, peu importe la voie que tu choisiras, tu réussiras. Tu n’as qu’un choix à faire, mais tu ne pourras pas faire marche arrière. » Je continuais à pleurer. Finalement, je me suis levée. J’ai souri. Et j’ai suivi la lumière d’Hakadoch Baroukh Hou. »

« A mon réveil, j’ai su que j’avais reçu un message inédit par ce rêve. Le matin même, j’ai parlé avec mon père afin de lui raconter mon rêve. En plein Kiddouche je lui dis. Papa, tu ne sais pas ce qu’il m’est arrivé cette nuit. Je veux faire Téchouva ! »

A ce même instant, Michelle a décidé de ne plus chanter. Elle ne voulait plus faire fauter les autres et les éloigner d’Hachem. « Toute ma famille autour de moi a commencé à chanter : Achrénou, Achrénou, Achrénou ! Grâce à D. tu es revenue ! »

Le lendemain, Michelle se présente chez son producteur et lui annonce : « Je quitte tout. J’ai décidé de faire Téchouva. J’arrête de chanter. »

« Au début, mon producteur a refusé. Ce n’est pas possible ! On ne peut pas faire ça ! Tu as un clip qui doit sortir sous peu ainsi qu’un album, des concerts et des tournées de prévues… » Il n’avait pas l’air de comprendre ce que je lui disais. Mais lorsqu’il a vu que j’insistais il a pris mon contrat et l’a déchiré devant moi en me disant : « Qui suis-je pour ne pas te laisser faire Téchouva ? »

Aujourd’hui Michelle Elbaz chante pour un public exclusivement féminin. Elle bénit  l’instant où elle a pris cette décision difficile. « On m’avait proposé de nombreux projets tous aussi tentants les uns que les autres. Mais je n’ai pas hésité un seul instant. J’ai décidé de continuer ma route avec Hachem. J’ai vu les miracles et les signes. J’ai aussi vu le mensonge qu’il y avait dans le monde. Aujourd’hui j’ai un mari qui étudie la Torah et je chante pour les femmes. Hakadoch Baroukh Hou ne fait que nous donner. Merci Papa. Merci pour tout » conclut-elle.  

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer