Merveilles de la Création

Qui définit les lois de la nature ?

Il existe deux faits essentiels prouvant l’existence du Créateur :

  • Le fait que l’univers ait un début et que quelqu’un ait défini son commencement.
  • Les lois qui régissent les éléments de l’univers nous prouvent que celui-ci a été conçu et réfléchi par une force suprême.

 
Ces deux preuves ne sont pas les mêmes.
Il ne suffit pas d’une création ex-nihilo pour avoir devant nous un univers complet. En plus de sa création, l’Univers exige des lois pour le régir.

Sans les lois de la nature, la matière formerait un tohu-bohu total composé de particules et éléments en suspension dans un espace noir, sans aucune liaison électrique ou chimique entre eux. Même si l’univers a été créé, pour quelle raison y aurait-il un ordre et des lois le régissant ? Ainsi, l’existence même de l’univers n’explique pas sa gestion par des lois bien précises. La preuve de l’existence d’un D. est donc bien là : le fait qu’Il gère et qu’Il instaure les lois du monde, avec une précision extrême permettant le maintien de galaxies, d’étoiles, et de planètes.

La vie n’aurait pas été possible dans n’importe quel univers : par exemple un monde sans eau, ou sans oxygène n’aurait, a priori, pas pu contenir de vie, en tout cas pas une vie intelligente. Chacune des règles de la nature agit en communion avec d’autres lois immuables. A la lumière de calculs mathématiques qui ont été découverts, on sait que les lois de la nature sont ultra-précises, à la virgule près. A titre d’exemple, nous trouvons, la force électromagnétique, la force de la gravité, la force nucléaire, la masse etc. Si ces forces avaient été un peu plus puissantes ou un peu plus faibles, le monde n’aurait pas tenu une seule seconde. Toutes ces forces répondent à des lois strictes et précises.

Dans son livre ‘’Cosmic Coincidences’’(1989), le physicien et astronome Professeur Martin Rees a été le premier à écrire sur l’inclinaison délicate de l’Univers.

Alors comment les physiciens considèrent-ils ces preuves ? Pour la plupart, ils considèrent cela comme  un parfait concours de circonstances créé pour ‘’qu’une vie telle que nous la vivons dans cet univers soit possible’’ (Paul Davies, 2003).
A croire que les gens continueront de croire au hasard même lorsque toutes les preuves scientifiques prouvent le contraire.

Une découverte scientifique récente pose une grande difficulté quant à une théorie du ‘’hasard’’ dans le monde. Cette découverte, nommée ‘’énergie sombre’’ ou ‘’énergie noire’’ est une force mystérieuse de l’Univers, représentant environ 68 % de la densité d’énergie totale de l'Univers. L'existence de l’énergie noire est nécessaire pour expliquer diverses observations astrophysiques, notamment l’accélération de l’expansion de l’Univers détectée au tournant du 21ème siècle. En clair, si cette énergie noire avait une densité un peu plus importante, nous n’aurions pas été là. L’espace se serait étendu à une allure trop importante pour permettre la création de galaxies. (Léonard Susskind, Anil. ‘’Is the Universe Fine-Tuned for life Ananthaswamy ?’’)

Sans entrer dans plus de détails sur ce sujet, il nous suffit de savoir que l’Univers est géré par des lois mathématiques bien définies, et cela, non par hasard. La planification de l’Univers est une preuve scientifique en soi de la présence du Créateur du monde.
 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer