Infos Israël

Israël : Les corps des terroristes ne seront plus restitués

Le Cabinet a approuvé la résolution proposée par le ministre de la Défense Benny Gantz : les corps des terroristes ne seront plus restitués, même s’ils n’étaient pas affiliés au groupe islamiste du Hamas. Gantz a déclaré : « J’espère que nos ennemis comprendront bien le message. »

Mercredi, le cabinet de sécurité israélien a accepté la résolution proposée par le ministre de la Défense Benny Gantz, de ne plus restituer les dépouilles des terroristes à leurs familles, même s’ils ne sont pas associés au Hamas. Cette nouvelle politique implique que – sauf cas exceptionnels – le corps d’un terroriste qui a blessé, tué ou en possession d’une arme, ne sera pas restitué, quelle que soit son affiliation organisationnelle.

Gantz a salué la décision du cabinet: « Depuis mon entrée au ministère de la Défense, j’ai ordonné la mise en oeuvre d’un vaste programme de mesures dissuasives à l’encontre des terroristes […] notamment la non restitution des corps des terroristes et la saisie des fonds destinés à des organisations malveillantes […]. Le fait de ne pas restituer les corps des terroristes fait partie de notre engagement à maintenir la sécurité d’Israël, et bien sûr à ramener les citoyens et les corps de nos soldats à la maison », a ajouté Gantz. « J’espère que nos ennemis comprendront bien le message. »

Dans le cadre de la campagne économique de lutte anti-terroriste, Gantz a signé quatre ordonnances de confiscation de fonds et de biens appartenant au Hamas à Gaza et dans le monde, pour un montant cumulé de plusieurs millions de shekels.

Dans la bande de Gaza, un ordre de saisie de 900 000 dollars a été signé à l’encontre du chef de la société de change “Oussama al-Bashiti”, compte-tenu de ses activités au profit du Hamas.

Sur la scène internationale, le ministre a signé un arrêté limitant le transfert de propriété et de fonds à Rami Abdu et Khaled Turani, tous deux membres de la direction de l’organisation Eiffelstein, qui opère en Grande-Bretagne et appartient au Hamas. Un ordre similaire a été signé à l’encontre de Mahmoud al-Hanafi, directeur général de l’Institut palestinien des droits de l’homme, qui opère au Liban et est membre du Hamas.

« Nous continuerons à agir contre le terrorisme quelle que soit la façon dont il se manifeste », a déclaré Gantz. « L’establishment de la défense, par le biais du siège national pour la guerre économique contre le terrorisme au ministère de la Défense, poursuivra les organisations terroristes en Israël et dans le monde, et veillera à interrompre la chaîne de distribution des fonds terroristes« , a-t-il ajouté.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer