Infos Israël

La loi dite norvégienne approuvée ; Yossi Taïeb, membre du parti Shass et représentant francophone à la Knesset

La Knesset a approuvé lundi en deuxième et troisième lecture la loi dite norvégienne, selon laquelle les ministres peuvent mettre fin à leur adhésion à la Knesset pendant leur mandat pour permettre à ceux qui les suivent sur la liste d’accéder à leur siège. Le projet de loi a été soutenu avec 66 voix pour et 43 contre. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou n’était pas présent lors de ce vote.

Le vote de la nouvelle loi s’est déroulé dans le contexte d’une tension politique féroce entre le Likoud et Kahol Lavan. Le Likoud a agi pour retarder l’approbation finale de la loi, dans le but de faire pression sur le parti Kahol Lavan afin de changer l’accord de coalition. Netanyahou craint que la Cour suprême n’intervienne dans l’accord et disqualifie son mandat de Premier ministre remplaçant lors de la seconde moitié du mandat. Il a également été convenu que les parties continueront de discuter des moyens de garantir le mandat de Netanyahou en tant que Premier ministre remplaçant..

Selon l’accord de coalition, au cours des six premiers mois du mandat du gouvernement, défini comme gouvernement d’urgence, le Likoud se réserve le droit de dissoudre le gouvernement sans que Netanyahou n’ait à quitter son siège. Cependant, l’accord prévoit également que la dissolution du gouvernement entraîne automatiquement l’élection et la nomination de Gantz au poste de Premier ministre. Le président du Likoud, Micky Zohar, a précisé que son parti demandait de modifier l’accord : « Nous souhaitons savoir ce qu’il va se passer dans un an et demi. Nous n’attendrons pas que la cour suprême se décide à reporter la décision au jour où  Netanyahou doive reprendre le poste de chef du gouvernement. Nous n’attendrons pas les bras croisés qu’une telle embûche se présente » a-t-il déclaré à la radio.

La loi norvégienne autorise ainsi  au parti Kahol Lavan à faire entrer cinq nouveaux représentants de la liste originale avec laquelle il voulait entrer à la Knesset – dont trois appartiennent à Yech Atid et à Telem.

Parmi les autres partis, Shass présentera trois nouveaux représentants : Ouriel Bussu (adjoint au maire de Péta’h Tikva), Baroukh Gazaï (représentant de la communauté ethiopienne et conférencier de renom pour les Baalé Téchouva) et Yossi Taïeb (représentant francophone du parti Shass). Pour le parti du Judaïsme de la Torah, un nouveau député entrera à la Knesset : Its’hak Pindrus.

Yossi Taïeb

Gaby Schneider (Adaptation Française : Audélia Hattab)

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer