Couple et paix conjugale

« Ok, j’ai été blessé(e)… Comment faire pour pardonner ?”

Pourquoi avons-nous tellement de mal à pardonner ? Comment éviter que la rancoeur ne s’installe dans notre coeur ? A travers l’histoire de Yossef et Ruth, découvrez les étapes clés pour apprendre à pardonner.

Durant le mois d’Elloul, Hachem est particulièrement proche de nous et attend notre repentir. Tout comme nous aspirons à obtenir son pardon, Hachem attend que nous nous pardonnions les uns les autres et que nous multipliions les actes de bonté.

Mais concrètement, comment faire pour pardonner ? Pourquoi est-ce si difficile ?

Réfléchissons à cette question à travers un exemple concret : Yossef et Ruth sont mariés depuis près de cinq ans. Lorsque le couple passe Chabbat chez les parents de Yossef, sa mère ne manque jamais de préparer un plateau de gâteaux pour son fils : « Ce sont tes biscuits préférés. Je les ai faits pour toi… » Chaque fois que ce scénario se répète, Ruth se sent blessée, mais elle n’ose pas en faire part à son mari parce qu’elle pense que sa réaction est enfantine. Elle a essayé de se raisonner, mais rien y fait. La tempête gronde en elle. Elle est si triste et si vexée, qu’elle refuse désormais de passer Chabbat chez ses beaux-parents.

Comment en est-elle arrivée là ?

Nous avons tendance à laisser notre intellect contrôler nos émotions. “Après tout, qu’y a-t-il d’offensant dans l’attitude de ma belle-mère ? Je prends les choses trop à cœur ! Je suis ridicule de réagir ainsi !” Pour autant, ces réflexions ne calment pas le sentiment de colère. Au contraire, ils l’attisent. Ruth est toujours blessée et en plus, elle s’en veut de ne pas être capable de passer outre ce petit “incident” qui n’en est peut-être même pas un.

Mais alors que faire?

Étape 1: Acceptez votre blessure, ne la niez pas et ne la minimisez pas. Si vous essayez de refouler vos émotions et de les enfouir au fond de votre cœur, vous ne vous sentirez jamais apaisée. Imaginez que cette blessure soit un boulet noir et rugueux pesant cinq kilos. Nous avons tous en nous, une boule formée à partir de sentiments douloureux. Prenez cette “boule de douleur” entre vos mains, regardez-la et dites: “Je suis vraiment en colère, je suis vraiment blessée. J’ai le droit de ressentir ça. Ce qui s’est passé m’a fait du mal.”

Étape 2: Essayez d’identifier la cause de votre blessure. Pourquoi Ruth s’est-elle sentie offensée ? Est-ce parce que la mère de Yossef a préparé des gâteaux juste pour son fils ? Ou parce que Yossef n’a pas réagi comme il le fallait ? Peut-être s’attendait-elle à ce qu’il reprenne sa mère, en insistant sur le fait que les gâteaux étaient aussi pour sa femme. Ruth s’est tout simplement sentie exclue et méprisée.

Étape 3: Mettez un point d’interrogation sur les motivations de la personne qui vous a blessé. Cherchait-elle vraiment à vous humilier ou vous rabaisser ? A ce stade, l’intellect doit entrer en jeu pour nous aider à prendre du recul.

Étape 4:  Observer la situation sous un autre angle. Essayez de vous mettre à la place des personnes qui vous ont blessé. Après avoir extériorisé ses sentiments, et compris la cause de sa souffrance, sans chercher à la nier ou à la repousser, Ruth a essayé de comprendre ce qui poussait la mère de Yossef à se comporter ainsi.

Yossef est fils unique. Sa mère est particulièrement proche de lui, et à travers les douceurs qu’elle lui offre, elle veut tout simplement lui témoigner son amour. Ce qui n’enlève rien à l’affection qu’elle porte à sa belle-fille. Lorsqu’elle a offert ce plateau de gâteaux à son fils, elle n’avait aucunement l’intention d’interdire à sa belle-fille d’y goûter. Dès l’instant où Ruth a compris cela, toute la colère et la douleur qu’elle ressentait se sont dissipées et elle s’est sentie capable de pardonner et d’aller de l’avant.

Bien entendu, Yossef et sa femme ont dégusté les gâteaux ensemble … 

Yaël Elmaliah – Traduction et adaptation française Elisheva Uzan

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer