Béréchit

Cain – 7 faits sur le premier assassin du monde

Cain est le premier enfant du couple originel formé par Adam et Hava. Il est aussi le premier homme à avoir commis un meurtre. Voici 7 faits sur Cain que vous ne connaissiez (peut-être) pas.

1 – Cain est le fils aîné d’Adam et Hava, la première femme du monde. Cain était agriculteur et a commis le premier meurtre de l’Histoire.

2 – Dans le chapitre 4 du livre de Béréchit, le texte raconte que Cain souhaita offrir un sacrifice à D. Cette idée trouva grâce aux yeux de son frère Abel le berger, qui offrit à son tour un sacrifice à Hachem. Ce dernier apporta sur l’autel « les aînés de ses moutons et les meilleurs » (4-4) – il offrit les premiers nés de son troupeau, ainsi que les parties grasses de la viande. L’offrande de Cain était, quant à elle, composée de produits agricoles. Mais, contrairement à son frère Abel, Cain offrit à D. la partie la moins belle de sa récolte.

Le Midrach Tan’houma (Berechit 9) précise que Cain et Abel étaient âgés de 40 ans lorsqu’ils apportèrent leur offrande à D. Le Pirké Dérabbi Eliézer (1-21) explique que « c’était la nuit de Pessah. Adam convoqua ses fils et leur dit : ‘Dans le futur, le peuple d’Israël offrira un sacrifice, cette même nuit. Vous aussi, approchez une offrande devant votre Créateur.’ Cain apporta à Hachem le reste de sa nourriture ainsi que des graines de lin, tandis qu’Abel sélectionna les meilleures bêtes de son troupeau et des moutons n’ayant pas encore été tondus. D. agréa l’offrande d’Abel, mais pas celle de Cain. »

Suite à cela, le coeur de Cain s’emplit de jalousie et de colère contre son frère.

La Torah rapporte la discussion qui s’engagea entre Hachem et Cain (verset 6) : « D. dit à Cain : Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu ? Certes, si tu t’améliores, tu seras pardonné. Mais si tu ne t’améliores pas, le péché est tapi à la porte et il aspire à t’atteindre, mais toi, tu peux le dominer. » Et les commentateurs d’expliquer : si tu parviens à améliorer tes actions et tes pensées, tu pourras surmonter tes penchants, sinon, tu seras constamment tenté par la faute. Hachem donne un conseil à Cain : domine ton penchant en perfectionnant ton comportement. Il lui donne également l’espoir que s’il agit en ce sens, son prochain sacrifice sera agrée.

3 – Mais Cain ne parvient pas à se maîtriser. Il bout de colère. Le texte raconte que les deux frères se rendirent dans un champs, afin de discuter. C’est là que Cain tua Abel.

Le Midrach Bérechit Rabba (22 – 7) explique que Cain et Abel débattaient quant à celui qui aurait le mérite de construire le Temple. Le Targoum Yehonathan écrit : « Cain demanda à Abel : »Je constate que le monde a été crée par la miséricorde, mais qu’il n’est pas conduit en fonction des bonnes actions, et que le jugement n’est pas équitable. Pourquoi ton offrande a-t-elle été agréée et non la mienne ?’ Abel répondit : Il n’y a pas d’iniquité dans le jugement. D. a accepté mon sacrifice car mes actes sont meilleurs que les tiens.’ Cain rétorqua : Il n’y a pas de justice, il n’y a pas de juge et il n’y a pas de monde futur, et il n’y a ni récompense ni punition pour les sages et les mécréants.’ C’est à ce sujet qu’ils s’entretenaient dans le champs, lorsque Cain se leva, se saisit d’une pierre, et tua Abel. »

4 – La Guemara dans Sanhédrin (36) explique que Cain ne savait pas par quel orifice l’âme sortait du corps. Il frappa à plusieurs reprises son frère, jusqu’à atteindre son cou.

5 – Le Midrach Tanhouma (Berechit 9) rapporte la réponse d’Hachem à Cain : « Puisque tu t’es repenti, pars en exil. » Lorsqu’il sortit, la terre tremblait sous ses pas, et les animaux voulaient l’attaquer.

6 – Hachem fit un signe à Cain afin d’empêcher quiconque de le frapper. D’après certains commentateurs, il s’agissait de la lèpre, d’après d’autres d’une corne tandis certains affirment qu’Hachem traça sur son front une lettre de Son nom.

7 – Le Midrach rapporte que Cain fut assassiné par son descendant Lemekh (7ème génération après Adam), alors qu’il chassait avec son fils Touvalcain. La vue de Lemekh était très faible. Il confondit Cain, son aïeul avec une bête sauvage et le tua. Réalisant son erreur, Lemekh se lamenta et frappa si fort dans ses mains, qu’il écrasa son fils Touvalcain qui mourut sur le coup.

Yonathan Halévi, adaptation française Elisheva Uzan

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer