Les mois de l'année juive

7 choses à savoir sur le mois de Tamouz

  • Les maîtres du Moussar nous enseignent que les initiales hébraïques du mois de Tamouz forment les mots : Zmané Tchouva Mémachméchim OuBaïm c’est-à-dire : ‘’des temps de Téchouva approchent’’. Ces initiales font référence au mois d’Elloul qui approche à grands pas et incitent donc au repentir.
  • Le Rav Kanievsky écrit que le mot Tamouz fait référence à l’idôlatrie selon le verset dans Yéhezkiel chapitre 8 mentionnant une idôle babylonienne nommée Tamouz que les femmes imploraient. Ce mois porte également ce nom car le 17 Tamouz, une idole fut introduite dans le Temple. En revanche le mois de Av appelle à la consolation comme il est écrit « orphelins nous avons été et nous n’avons pas de père (Av) » et « Consolez-vous, consolez-vous mon peuple ».
  • Le Chem MiChhmouël est mis en parallèle avec la tribu de Réouven au sujet de laquelle il est dit « Vois mon opprobre ». Nous apprenons de là que ce mois est propice aux demandes et qu’Hachem voie notre souffrance. Le Chem MiChmouel explique en effet que Réouven est le symbole de celui qui fait Téchouva et devient un Juste. De même, nous passerons du mauvais au bon et les jeûnes se transformeront en joie et en allégresse.
  • Le mois de Tamouz est un mois propice à la réussite dans l’étude de la Torah. Le Pri Tsedek explique que c’est en ce mois que Moché Rabbénou est descendu avec les premières tables de la loi (qui ont été détruites le 17 Tamouz). Si les premières tables de la loi n’avaient pas été brisées, Israël serait parvenu à son véritable objectif et l’ange de la mort et le mauvais penchant auraient été détruits.
  • Le Chem MiChmouël explique également que les mois de Tamouz et de Av, qui, actuellement commémorent les malheurs du peuple d’Israël, seront transformés en mois de joie.
  • Dans son explication sur la Parachat Korah le Chem MiChmouël explique que le 17 Tamouz et le 9 Av seront des jours de Yom Tov et que les trois semaines les séparant seront comme des jours de ‘Hol Hamoèd.
  • Durant les mois de Tamouz, nous commémorons la Hiloula de nombreux Justes notamment Yossef Hatsadik, le Rabbi de Loubavitch, Rabbénou Tam, le Rav Elhanan Wasserman, le Baal Hatourim, le Or Ha’Haïm, le Rav Ben Tsion Aba Chaoul, Rabbi Elazar Abouhatséra, le Rav Yossef Chalom Elyachiv, Rachi et d’autres.
Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer