Réflexion, opinion, point de vue

Et le 10 Av, on fait quoi ? Journaliste Sivan Rahav Méïr

Voilà le 9 Av est derrière nous. Et le 10 Av on fait quoi ?

Voici deux idées que j’ai entendues cette année comme ‘’provisions’’ pour le mois d’Août (et pour les mois à venir) :

Primo : Ne pas accuser les autres. Seulement nous-mêmes. Nos Sages nous enjoignent à prendre nos responsabilités. A rechercher le problème en nous et non à l’extérieur. Pourquoi avons-nous perdu ce que nous avions de plus cher au monde ? A cause de la haine gratuite, des écarts sociaux, de notre rapport à la Torah ou au Chabbat… Au lieu d’accuser les babyloniens  ou les romains, choisissons plutôt de nous rectifier nous-mêmes.

Secondo : Prendre une profonde respiration. C’est peut-être ce qui nous frustre le plus en cette seconde vague de l’épidémie. Nous aimons bien les grands ‘’BOUM’’ et c’est tout. Nous aimons les victoires écrasantes et rapides. Nous prenons plaisir à raconter l’opération Entebbe ou encore la guerre des Six Jours. C’est également ainsi que nous avons voulu évincer le Covid-19. Mais cette seconde vague est longue, épuisante et lassante. Plus aucun chanteur ne trouve l’inspiration pour une chanson sur le Corona. Et nous avons épuisé le stock des blagues qui tournaient sur Whatsapp et sur les réseaux sociaux concernant les masques et le confinement.

Le 9 Av nous nous sommes à nouveau reliés à notre cœur juif éternel, à cette patience dont nous faisons preuve depuis 2000 ans et dont nous ferons encore preuve s’il le faut. Nous courons depuis longtemps et pour longtemps. Nous sommes lancés dans un marathon et non un sprint. Ne désespérons pas et ne mettons pas de chronomètre : prenons plutôt une profonde inspiration et continuons de nous battre.

Chabbat Chalom

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer