Crise du Corona

Covid-19 : Nouveau record de contaminations avec 6 861 nouveaux cas recensés hier

Selon les données fournies par le Ministère de la Santé, le nombre de contaminations ne cesse d’augmenter. Le commissaire Corona, le professeur Roni Gamzu, a appelé à une restriction significative des manifestations: « Il n’y a pas de rassemblement sans contaminations. »

Ce matin, le Ministère de la Santé a déclaré qu’Israël a atteint un nouveau record de contaminations avec 6 861 nouveaux cas de Covid-19 recensés hier. Sur 60 249 tests réalisés, 11,5% se sont avérés positifs.

Sur les 54 060 personnes affectées par le virus, 1 315 sont hospitalisées, 631 patients sont dans un état grave et 163 sont sous respirateur.

Depuis le début de l’épidémie, 199 765 cas ont été détectés en Israël. 144 394 malades se sont rétablis, tandis que 1 309 personnes sont décédées.

Dans la perspective de nouvelles discussions au sein du cabinet Corona sur le resserrement des mesures restrictives, le commissaire Corona, Roni Gamzu, a exprimé ce matin l’espoir que le gouvernement adopterait des mesures plus strictes, conformément à un plan proposé hier. « Nous avons constaté certaines violations des directives, ce qui nous oblige à être plus stricts », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Ofer Hadad à la radio Yéroushalaïm.

« A ce stade », a-t-il ajouté, « les restrictions de circulation devraient être généralisées. » Le commissaire Corona a fait part de sa volonté de réglementer les manifestations en limitant leur accès à quelques dizaines ou centaine de participants.

« Les rassemblements favorisent les contaminations », a-t-il déclaré. «Compte tenu du niveau élevé de mortalité en Israël, il y a de très fortes chances que sur des milliers de manifestants, certains soient affectés par le virus, sans même le savoir. Lorsque l’on enlève le masque pour crier dans une manifestation, ou que le masque tombe – nous savons ce que cela implique.»

Gamzu a souligné que le confinement prendrait fin lorsque le niveau de mortalité diminuerait: « Ce qui m’intéresse, c’est la tendance, pas les chiffres. Même si le nombre de cas descend à 2500 voire 2000 mais que ce chiffre stagne, il n’y aura pas de déconfinement. Lorsque la tendance sera à la baisse, a-t-il ajouté, nous ouvrirons de manière progressive les écoles, les loisirs, les centres commerciaux et les restaurants. Tout se fera de façon très mesurée et très prudente, en tenant compte de deux principaux paramètres: une diminution du taux de contamination, et une baisse du niveau de mortalité chez les patients gravement malades. « 

Gabi Shneider, adaptation française Elisheva Uzan

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer