A la Une

Litzman : « Une panique excessive face au Corona »

Le ministre sortant de la Santé affirme que le Premier Ministre a réagi en fonction des craintes excessives du ministère de la Santé : « Je pensais également que les mesures étaient trop strictes, mais je ne peux pas lui en vouloir d’avoir ainsi agi, car dans l’ensemble la situation est excellente. »

Le ministre sortant de la Santé, Yaakov Litzman, a été interviewé hier soir (dimanche) et a répondu aux critiques des médias à l’encontre de Moché Bar Siman Tov, président du Ministère de la Santé, lors de la crise du Corona : « Je pensais également que les mesures étaient trop strictes. Dès qu’il a annoncé des prévisions d’environ dix mille morts – j’ai affirmé en sa présence, et en présence de tous les ministres, que je n’étais pas d’accord et que cela était tout simplement excessif. »

« Le Premier ministre a néanmoins accepté ces craintes », a déclaré Litzman. Litzman a toutefois tenu à souligner : « Je ne peux pas lui en vouloir d’avoir ainsi agi, car dans l’ensemble la situation est excellente. Bien-sûr, nous pleurons pour chaque décès mais au moins, nous n’avons déploré que moins de 280 victimes à ce jour. » En réponse aux affirmations selon lesquelles la situation en Israël devrait être comparée aux pays de la région et non aux grands centres de contaminaition comme les États-Unis, Litzman a précisé : « Nous ignorons ce qui se passe réellement dans la région, et je conseille vivement de ne pas nous y comparer. »

« Nous espérons et prions D. pour que ce soit là la fin du Corona, bien que personne ne soit sûr de rien », a ajouté Litzman. « Les deux prochaines semaines nous le diront. En permettant l’ouverture de nombreux endroits, et en permanence, nous verrons exactement quelles sont les réactions. Pour le moment, grâce à D., tout va bien. Mais nous devons continuer à prier pour que cela continue ainsi. »

Interrogé sur les raisons pour lesquelles les synagogues restent les dernières de la liste quant à leur réouverture et leur retour à leur fonctionnement normal dans le cadre de la stratégie de sortie de crise, le ministre de la Santé sortant a déclaré : « Je me pose moi-même la question. J’espère que cela sera arrangé dans les prochains jours ».

G.Schneider/Adaptation française : Audélia Hattab

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer