Ségoulot

Vous souhaitez que vos enfants prient avec ferveur et étudient la Torah ? La Ségoula surprenante du Rav Elyachiv zatsal

« Si tu veux que tes enfants prient avec ferveur, étudient la Torah avec assiduité et servent Hachem avec enthousiasme alors fais très attention à la Cacherout de la nourriture que tu leur donnes ! » La Ségoula du Rav Elyachiv pour des enfants attachés à la Torah et à l’étude.

C’est la recommandation qu’a faite un jour le Rav Eliachiv au Rav Ben Tsion Kook.

La Cacherout des aliments est une notion essentielle et très vaste  du Judaïsme. Rappelons-nous des paroles du Ramhal (Rabbi Moché Haïm Luzzato) dans son œuvre le Messilat Yécharim (11, 4), qui conseille à chacun de « considérer les aliments interdits à la consommation comme du poison ou comme si on y avait ajouté du poison. Même si l’on doute qu’un aliment ait été touché par du poison, il est évident que nous ne le consommerions pas. Aucun homme censé ne prendrait le risque de s’empoisonner en mangeant un plat ne contenant ne serait-ce qu’une infime quantité de poison. »

Nombreux sont ceux qui se souviennent de l’affaire Remedia. Cette affaire a remué le pays en 2003 en raison d’un lait maternisé défectueux qui a causé la mort de 5 nourrissons et a mis en danger de nombreux autres.

Les parents qui avaient utilisé les produits de la marque étaient affolés.

Dès lors, les gens ont refusé d’acheter tous les produits Remedia, et c’est ainsi que plusieurs mois plus tard l’enseigne a fait faillite, criblée de dettes.

Bien que de nombreux experts aient ensuite revérifié les produits de la marque et affirmé qu’il n’y avait plus aucun problème, les parents ont pris peur et n’ont plus osé donner quoi que ce soit à leurs enfants en provenance de cette marque. En effet, qui prendrait le risque de mettre la vie de son enfant en danger et ce, même si l’on nous dit qu’il n’y a plus à s’inquiéter ?

Le Ram’hal nous enseigne ainsi que nous devons agir avec la même prudence concernant la Cacherout des aliments.

De la même façon que nous faisons très attention à la fraicheur et à la bonne composition des aliments que nous et nos enfants consommons, de même, nous devons vraiment veiller à leur pureté et à leur Cacherout.

Nous devons faire bien attention à ce qu’aucune impureté ne touche les aliments afin qu’elles ne touchent pas non plus l’âme pure de nos enfants.

Quel échec lorsque nos enfants ne peuvent pas approfondir comme il se doit les passages de la Torah et ne parviennent pas apprécier la douceur de notre sainte Torah !

Apprenons à considérer les aliments douteux avec le même regard que nous accordons à la nourriture défectueuse. Eloignons-nous d’une nourriture qui pourrait causer de gros dégâts à notre âme et à l’âme de nos enfants.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer