Foi et confiance en D.Questions au Rav

Questions de Emouna

Questions de Emouna
Pourquoi Hachem nous a-t-Il créés ?
Le Maître du Monde nous a créés à l’image d’un père qui possède tout, et n’amène des enfants au monde que pour partager avec eux cette abondance.

 

 
Bonjour, je suis un jeune homme de 17 ans.
Tout d’abord, j’aimerais comprendre pourquoi Hachem nous a créés. Autrement dit : en quoi a-t-Il besoin de nous ?
Ensuite, pourquoi nous a-t-il créé avec un Yetser Hara (mauvais penchant) ? Il aurait pu nous créer parfaits.
Et enfin, pourquoi devons-nous s’adresser à Lui via des prières ? Il est tellement grand…

 

 
Bonjour Avi, et merci pour ces questions importantes
En réalité, Hachem nous a créés pour nous faire profiter. Si les êtres humains n’existaient pas, Il n’aurait eu personne envers qui faire du bien. Le Maître du Monde nous a donc créés à l’image d’un père qui possède tout, et n’amène des enfants au monde que pour partager avec eux cette abondance.
C’est un acte tout à fait rationnel auquel on peut s’attendre de la part d’un être parfait : partager sa perfection avec ceux qui ne sont pas parfaits.
Et c’est aussi le but de toute la création : la générosité. C’est pour cela que l’homme a été créé.
 
Toutefois, l’homme a été créé incomplet, parce que dans une véritable relation, il faut deux protagonistes. Si le Créateur donne sans arrêt, et que l’homme ne peut qu’accepter sans jamais refuser, il s’agit d’un ‘’don de pitié’’ ou d’un ‘’cadeau gratuit’’ qu’on est obligé de recevoir, et il est difficile, dans une telle situation, d’aimer celui qui donne et de recevoir son amour.
Ce n’est que dans lorsque l’homme a la possibilité de se révolter contre les ordres d’Hachem et contre Son amour, qu’il est capable de recevoir de Lui cet amour infini.
 
Hachem nous a créés avec un mauvais penchant, précisément pour nous donner le libre-arbitre de recevoir ou non le bien qu’Il nous offre, et pour pouvoir ainsi décider, par nous-mêmes, si nous souhaitons ce bien, si nous souhaitons aimer le donateur, ou si nous préférons nous rebeller contre Lui, ‘Has Véchalom.
C’est la raison pour laquelle l’homme n’a pas été créé parfait et qu’il se trouve toujours face à des défis et des épreuves dans ce monde éphémère.
En approfondissant un peu plus, on comprend que dans le judaïsme, le bien parfait est en réalité le rapprochement de la Néchama (âme) au Créateur : les Tsadikim (justes) se délectent dans le Olam Haba (monde futur), parce que leur Néchama est pure et proche de la sainteté divine. A contrario, les Réchaïms (mécréants) souffrent dans le Olam Haba, parce que leur Néchama s’est éloignée de la lumière divine.
A présent, soyez attentifs.
La bonté divine, c’est en fait le rapprochement avec Hachem. Pour être proche de Lui et s’unir à sa bonté éternelle et infinie, l’homme doit donc s’efforcer de lui ressembler ! C’est pourquoi l’homme a été créé avec une Néchama, qui est ‘’une partie d’Hachem’’, et c’est elle qui lui donne le libre-arbitre qui le fait ressembler à Hachem. Et si tu demandes ‘’en quoi ressemblons-nous donc à Hachem ?’’, la réponse est : par la force de notre amour !
 
Nous touchons ici le sens profond de la vie : un amour véritable sans condition. De la même façon qu’Hachem aime l’homme et lui donne tout sans aucune contrepartie (puisqu’Hachem ne reçoit rien de l’homme), on demande à l’homme de prendre exemple sur le créateur et de L’aimer aussi de tout son cœur, sans demander de contrepartie.
Le libre-arbitre confère à l’homme un degré supérieur à celui de l’ange, car cela lui donne la faculté de ressembler à Hachem, en faisant son choix entre le bien et le mal, et en parvenant, de ce fait, à une proximité avec Hachem.
C’est la véritable force de l’amour.

jews in usa

C’est ce que nous enseigne la Torah (Devarim 6, 5) : ‘’Tu aimeras Hachem ton D-ieu de tout ton cœur, de toute ta conscience, et de tous tes moyens’’. Et c’est aussi ce que nous enseignent nos Sages dans les Pirkei Avot (1, 3) : ‘’Soyez comme des serviteurs qui servent le Rav sans espérer recevoir une récompense’’.
C’est le degré des grands Tsadikim. Ils accomplissent les ordres divins et étudient la Torah, ‘’lichma’’, sans attendre de récompense. Ils aiment Hachem sans condition, pas parce qu’ils craignent la punition dans le monde futur, ni parce qu’ils aspirent à connaître les plaisirs du monde futur.
Néanmoins, on n’attend pas de nous d’arriver à un tel degré depuis le début, c’est pourquoi nos Sages disent : ‘’mitokh chélo lichma, ba lichma’’, à force d’obéir à Hachem avec une arrière-pensée de récompense, on en vient à le faire sans condition aucune. Au départ, chaque juif doit donc servir Hachem dans le but d’accéder au monde futur et d’éviter les punitions.
Si vous souhaitez approfondir ce sujet, je vous conseille vivement d’étudier les livres ‘’Messilat Yécharim’’, ‘’Or’hot Tsadikim’’ et ‘’ ‘Hovot Halevavot’’.
On peut à présent répondre à votre dernière question : Hachem n’a certainement pas besoin de nos prières, puisqu’Il a créé le monde entier et qu’Il ne manque de rien. C’est exactement le contraire : nous, les êtres humains, avons besoin des prières, pour nous rapprocher de Lui ! Au travers des prières, l’homme se rend compte qu’Hachem est la source de tout ce qu’il possède dans ce monde. Il peut alors s’adresser à Lui, en paroles ou en pensée, et il crée un lien spirituel avec Celui qui l’a créé. Par cela, il se rapproche de Lui de plus en plus et mérite la sainteté et l’éternité promises.
 
 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer