A'haré Mot

Paracha Express’ : Parachat A’haré Mot by Rabbanite Révital Tsadok

Le Ramban affirme que les enfants d’Aaron ont tout d'abord bu du vin au moment du service sacré, croyant bien faire, puis ont pénétré dans le Tabernacle, sans raison. C'était au mois de Nissan.

En outre, il est rapporté que les fils d’Aaron ne voulaient pas se marier, et ce, contrairement au commandement de la Torah de procréer.
 Ils se considéraient comme extrêmement saints et pensaient être au-dessus de ces contingences là.

Nos Sages nous disent qu’ils étaient pourtant des Tsadikim. Nos Sages expliquent qu'ils pensaient agir au mieux mais fautèrent par excès de zèle en ajoutant à la Torah, alors que la Torah elle même nous interdit de retrancher ou d'ajouter.
Nos Sages nous expliquent : ‘’Faites des haies (des barrières) même par rapport à des choses permises », comme le dit le Baal Chem Tov : « Sanctifie-toi dans ce qui t'est permis ».

On ne doit pas chercher des « Houmrot » et se montrer strict plus qu’il n’en faut. Nous ne devons pas être dans l’excès et l’abus. Nos Sages nous demandent ainsi de nous protéger afin de nous empêcher de trébucher.

Dans les Likouté Si’hot du Rabbi de Loubavitch il est ainsi écrit qu'il ne faut pas multiplier les ‘Houmrot car l'homme peut en arriver à trébucher et finalement tout perdre, comme nous l’apprenons de l'histoire des fils d’Aaron.

 Le Rabbi de Loubavitch explique que les ‘Houmrot sont tels des ajouts à la Torah et peuvent peu à peu conduire l'homme à s'éloigner du bon chemin.

Prions donc pour que nous puissions accomplir la volonté d’Hachem et ses Mitsvot sans ajouter ou retrancher quoi que ce soit et suivre scrupuleusement les paroles de nos Sages.

Chabbat chalom
 Revital Tsadok
 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer