Haazinou

Haazinou. Un cantique prophétique – Rabbanit Revital Tsadok

Le Sifré affirme que ce cantique est plein de grandeur, car “il embrasse à la fois le présent, le passé et l’avenir, ce monde ci et le monde futur ».

« Prêtez l’oreille, cieux, et je parlerai, que la terre écoute des paroles de ma bouche. » (Devarim 32 – 1)

A seuil de sa vie, Moché Rabbenou s’adressa une dernière fois aux Bnei Israël, afin d’éveiller leur coeur à la Techouva et leur donner ses dernières recommandations.

Bien qu’il semble que Moché Rabbénou s’attarde sur les évènements et incidents ayant eu lieu par le passé, le Ramban (Na’hmanide) voit dans le cantique prononcé par Moché, une forme de prophétie annonçant les tribulations du peuple juif tout au long de l’Histoire.

Moché Rabbenou commence par rappeler aux Bnei Israël tous les bienfaits dont Hachem les a gratifiés depuis qu’Il a fait d’eux le peuple élu. Mais il les met également en garde contre les dangers de l’abondance matérielle qui les a autrefois conduit à se révolter contre l’Eternel et à pratiquer l’idolatrie, provoquant ainsi la colère Divine et ses conséquences : »la peste, la famine et le glaive désolant le pays”, ainsi que l’exil et la dispersion du peuple à tous les coins de la terre. L’Histoire prouvera la véracité des paroles prononcées par Moché Rabbénou.

Ce cantique s’achève sur une note d’espoir. Moché annonce en effet, qu’à la fin des temps, Hachem se vengera de nos ennemis et punira nos détracteurs, qui haïssent et jalousent la relation privilégiée que nous entretenons avec le Maître du monde.

Le Sifre affirme que ce cantique est plein de grandeur, car “il embrasse à la fois le présent, le passé et l’avenir, ce monde ci et le monde futur ».

Le Zohar explique que Moché interpella le Ciel et la terre afin qu’ils puissent témoigner éternellement de l’alliance établie entre Hachem et les Bnei Israël, et ce, même après sa disparition.

Et le Ramban d’ajouter : “Le ciel et la terre furent les deux témoins de l’Alliance entre Hachem et Israël ». (Deut,4.26).

Ce qui implique que les actions du peuple juif ont un impact direct sur le ciel et la terre, qui en tant que témoins, se doivent parfois de leur rappeler l’alliance qui les relie à Hachem.

La mission du peuple juif consiste à “écouter” la voix d’Hachem et à suivre le chemin de la Torah et des Mitsvot. C’est pourquoi le mot: “Haazinou”, contient en lui le mot « Ozen », qui signifie , “oreille”, mais aussi le mot : »Izoune » qui signifie, « équilibre », car si nous n’écoutons pas la parole d’Hachem et n’accomplissons pas Sa volonté, il ne peut y avoir d’équilibre en ce monde. Car seul Hachem peut nous donner la force de vaincre nos ennemis physiques, ainsi que notre ennemi spirituel – le: »Yetser Ara » le mauvais penchant, dont le seul objectif est de nous empêcher de faire la volonté de Hachem.

C’est le vrai combat!

Chabbat chalom

Rabbanit Révital Tsadok – Pour l’élévation de l’âme de ma mère: Marie Myriam Bat Massaouda Z »L.

Par la Rabbanit Revital Tsadok. 

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer