Crise du CoronaElloul

Faut-il fermer la Ezrat Nachim ? La réponse sans équivoque du Rav Kanievsky

A l’approche des fêtes, le Rav Kanievsky a été questionné au sujet d’une éventuelle fermeture de la Ezrat Nachim afin de limiter les risques de contamination.

Le Coronavirus continue de se propager et ces derniers jours, plus de 2000 nouveaux cas ont été diagnostiqués – un record depuis le début de l’épidémie du virus. Conformément aux recommandations des grands sages d’Israël, les Yechivot ont rouvert leurs portes, et les étudiants ont intégré des «capsules», afin de continuer à étudier la Torah.

Mardi matin, le Rav Haim Kanievsky a félicité les directeurs des Yéchivot et Collelim, qui s’investissent pleinement pour que la voix de la Torah continue de résonner dans leurs établissements.

« Heureux sont les défenseurs de la Torah, par le mérite desquels les Yechivot n’ont pas fermé en Israël. Il est de notre devoir de les aider à renforcer l’étude de la Torah,” a déclaré le Rav Kanievsky.

Le Rav Kanievsky a évoqué l’importance capitale de maintenir l’étude de la Torah au sein des Yechivot, et a souligné qu’il incombe aux responsables de veiller à ce que les consignes sanitaires soient respectées au sein de leur établissement.

A la question de savoir s’il fallait se servir de la Ezrat Nachim pour agrandir le lieu de prière, le Rav Kanievsky a répondu par la négative : « Il ne faut pas fermer la Ezrat Nachim. La prière des femmes est importante et nécessaire”. Le Rav a toutefois précisé qu’il était impératif de trouver des solutions pour prier en toute sécurité durant les jours solennels.

Pour rappel, le Rav Chalom Cohen, président du Conseil des Sages, a adressé un message spécial aux étudiants des Yechivot : “Ba’hourim, n’ayez pas peur ! Hachem vous attend.” Le Rav a ajouté que l’étude des enfants est particulièrement appréciée par Hakadoch Baroukh Hou, et qu’il fallait réintégrer les Yechivot sans crainte. Il a également invité les parents à ne pas empêcher leurs enfants à rejoindre les maisons d’étude.

Le Rav a exhorté les dirigeants des Yechivot à accueillir, autant que possible, tous les Ba’hourim jusqu’à la fin de Kippour et à rester confiants en la miséricorde divine qui protège et sauve ceux qui s’investissent dans la Torah.

Naama Green – Traduction et adaptation française Elisheva Uzan

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer