Haazinou

Paracha Express’ Haazinou : Le chant du témoignage

« Prêtez l'oreille, cieux, et je parlerai, que la terre écoute les paroles de ma bouche »

Selon le Na’hamanide, le cantique de Moché vient apporter un témoignage véridique et fidèle sur toutes les péripéties de notre histoire.
Il commence par nous rappeler les bienfaits dont Hachem nous a comblés depuis qu'Il nous a choisis.

Il rappelle ensuite comment l'excès d'abondance a engendré la révolte contre l'Eternel et l'idolâtrie, provoquant elles-mêmes la colère Divine et ses conséquences : la peste, la famine et le glaive désolant le pays et enfin la dispersion à tous les coins de la terre. Et tout ceci, on le sait, s'est accompli et s'est révélé exact.

Le cantique annonce également qu'à la fin, Hachem se vengera de nos ennemis et punira ceux qui nous haïssent.
Car c'est en effet par haine de l'amour que nous, peuple d’Israël, éprouvons envers Hachem et par haine de cet amour que Lui a envers nous, qu'ils nous ont fait tout ce mal.

Le Sifri explique : »Ce cantique est plein de grandeur, il embrasse à la fois le présent, le passé et l'avenir, ce monde ci et le monde futur ».
Selon le Zohar : « Moché fit appel aux cieux et la terre, car, si jamais Israël dément l'alliance avec Hachem après sa disparition, alors eux (le ciel et la terre), qui sont éternels,  témoigneront’’.

Le Ramban ajoute également : » Le ciel et la terre ont été les deux témoins de l'Alliance entre Hachem et Israël » (Dévarim 4, 26).

Ainsi, les actions morales d'Israël ont forcément une influence sur la situation et l’existence même du monde.
Et c'est pourquoi ces deux témoins y sont directement liés, leur existence dépendant de l'attitude qu’adopte Israël.
Notre « écoute » de la voix d’Hachem est donc essentielle pour réussir notre mission éternelle.

C'est pourquoi dans le mot Haazinou, nous retrouvons le mot « Ozen« , ‘’oreille’’, mais également : »Izoune » qui signifie, « équilibre », car sans écoute à la volonté d’Hachem, il ne peut y avoir d’équilibre. Car il n'y a qu’Hachem pour nous donner la force de vaincre nos ennemis, ainsi que l'ennemi qui est en nous le Yetser Ara, le mauvais penchant, qui, lui, accomplit sa mission de toutes ses forces pour nous empêcher de réaliser la volonté d’Hachem.

C'est le vrai combat !

Chabbat Chalom et Hag Saméah

Revital Tsadok
 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer