Parachat Nasso : combattre la dépravation

Rav Abraham Dray

« Quiconque voit une femme dans sa dépravation, mieux vaut qu’il s’abstienne du vin » (Rachi 6, 2). Il s’agit de l’épisode de la femme soupçonnée par son mari d’avoir eu des relations avec un autre homme, dont la punition, terrible, est décrite dans la Torah. A priori la plus belle immunité contre le dérèglement moral, c’est le choc de cette vision terrible du châtiment réservé à la femme adultère ? Pourquoi faut-il également s’abstenir de boire du vin ?