Infos IsraëlInfos Judaisme

Rav Kanievsky : « Eteindre les téléphones avant de pénétrer dans la synagogue »

« Interdire à quiconque d’entrer pour la prière avec un téléphone allumé » ainsi affirme le Rav Kanievsky en expliquant qu’il est possible que ceci soit la raison de notre expulsion des synagogues pendant les deux derniers mois.

Une lettre du Rav Haïm Kanievsky chlita a été publiée hier matin (mardi) en préparation au retour dans les synagogues. Dans sa lettre, le Rav insiste sur un point important avant de pénétrer dans l’enceinte de la synagogue : éteindre les téléphones.

Dans sa lettre, adressée notamment aux Rabbanim de communautés et aux responsables, le Rav Kanievsky rappelle que les synagogues ont dû fermer pendant les deux derniers mois, pour des raisons de Pikoua’h Néfech, de danger de mort. Ainsi écrit-il : «  C’est un signe du Ciel ! La sainteté des synagogues est profanée du fait des portables et téléphones laissés allumés et utilisés. Ceci est un manque de respect total pour la prière et la sainteté du lieu d’une manière que nos pères et nos aïeux n’auraient jamais pu imaginer. »

Le Rav poursuit en proposant l’institution d’une règle fixe à respecter dans les synagogues : interdire l’entrée à quiconque possède un téléphone allumé et que celui-ci reste éteint durant toute la durée de la prière.

Voici ses mots : « A l’adresse des très chers Rabbanim et responsables de toutes les synagogues, qu’Hachem soit avec vous. Voici que par nos nombreuses fautes, nous nous sommes vus expulsés des synagogues et des maisons d’étude, tel un serviteur qui tendrait à son maître une boisson et qui se verrait se le faire renverser à la figure.

Cela semble être un signe du ciel pointant du doigt notre faute, à savoir, celle de souiller la sainteté de la synagogue en laissant allumés les  téléphones et même en les utilisant pendant la prière elle-même. Une telle attitude contredit la loi énoncée dans le Choul’han Aroukh (Ora’h ‘Haïm 151) ainsi que dans le saint Zohar (Vayakhel 205b) qui parle en termes très graves de cette faute.  

Ainsi, il est indispensable d’instaurer un règlement fixe à ce sujet afin d’interdire à quiconque d’entrer pour la prière avec un téléphone allumé. Les responsables des synagogues doivent ainsi prendre cette responsabilité au sérieux et avertir l’assemblée de la gravité de la chose.

Ainsi, lorsque nous retournerons bientôt dans les synagogues, les Rabbanim devront discourir à ce sujet et inspirer les communautés à se renforcer et à faire attention à cela ».

La lettre se termine par un souhait : « Ainsi, en acceptant de respecter scrupuleusement la sainteté des lieux de prière, Hachem nous permettra de retourner prier très bientôt dans les synagogues, et nos prières se verront agréées par le Saint-béni-soit-Il. »

La lettre a été également signée par le Gaon HaRav Gerchon Edelstein, qui a ajouté : « Nous devons également veiller scrupuleusement à ne pas parler inutilement au sein de la synagogue ».

N. Green/Adaptation Française : Audélia Hattab

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer