Vayikra

Les plus lus
Les plus vus

Chemini. Aharon garda le silence

« Aharon garda le silence » (Vayiqra 10,3) Accepter un événement malheureux avec amour et soumission exige un haut niveau de crainte du Ciel. A plus forte raison pour la tragédie qui frappa Aharon, quand ses deux fils périrent pendant l’une des plus glorieuses heures de la nation juive. Le fait que la Parole divine s’adressa spécifiquement à lui indique donc qu’il avait atteint un tel niveau de crainte du Ciel, que l’immortalité de l’âme était devenue une évidence à ses yeux

Calendrier des événements

Tazria. La soumission expie

Selon les règles de la tsara’at, l’apparition d’un poil blanc sur une plaie est un signe d’impureté. S’il en est ainsi, demande le ‘Hafets ‘Hayim (commentaire sur la Tora), pourquoi déclare-t-on le lépreux pur, quand la plaie couvre toute la surface du corps ? D’après lui, cette loi nous indique combien D.ieu abhorre les sentiments d’orgueil ; et réciproquement, elle nous montre combien sont chères à Ses yeux l’humilité et la soumission.