Jeûne de Guédalia

Le jeûne de Guédalia : rappel historique et Halakhot

Dans quel contexte historique le jeûne de Guedalia fut-il institué ? Jeûnons-nous uniquement en souvenir de la mort de ce Tsaddik ? Quels sont les interdits relatifs à ce jeûne ? 

Dans quel contexte historique le jeûne de Guedalia fut-il institué ?

Nos Sages instaurèrent ce jeûne en commémoration de Guedaliahou Ben A’hikame, qui fut assassiné par Ichmaël Ben Netanya sous l’ordre du Roi d’Ammon. Avec la mort de Guédalia, les derniers habitants de Juda furent exilés et des milliers de juifs furent tués.

Lorsque Nabuchodonosor détruisit le Temple et déporta le peuple juif à Babel, il maintint volontairement une faible présence juive en Israël. Il nomma à la tête de ces  juifs Guedaliahou Ben A’hikam. Lorsque les juifs résidant à Moab, Amon, Edom et ailleurs, apprirent que le roi de Babel avait autorisé les juifs à rester sur leur terre et nommé à leur tête Guédalia, ils retournèrent en Israël.

Cependant le roi d’Ammon ne vit pas d’un bon œil cette présence juive en Judée. Il envoya alors Ichmaël ben Netanya pour tuer Guedalia. Ce dernier fut averti des intentions d’Ichmaël mais refusa de croire ce qu’il considérait comme des rumeurs, du Lachon Hara. Guédalia accueillit chaleureusement Ichmaël, qui mit malgré tout son plan à exécution. Il tua de sang froid Guédalia et ses hommes ainsi que des émissaires Babyloniens. Craignant la colère de Nabuchodonosor, les juifs fuirent Israël et abandonnèrent leurs terres. En souvenir de ces souffrances, les Sages proclamèrent que le jour de la mort de Guedalia serait un jour de jeûne. 

Certains affirment qu’il fut tué durant Roch Hachana, mais comme il nous est interdit de jeûner pendant les jours de fêtes, le jeûne fut fixé au lendemain. 

Ce jeûne nous enseigne que la mort d’un juste équivaut à la destruction du Temple. De même que nous avons jeûné le 9 Av pour la destruction du Temple, nous jeûnons également le 3 Tichri afin de nous souvenir de la mort de ce juste. (Tiré du Sefer Hatodaa)

La mort d’un Tsaddik justifie-telle l’institution d’un jeûne ?

Ce jeûne est mentionné dans les Prophètes. Nous devons nous soumettre à ce décret et ne pas prendre cette ordonnance à la légère. 

Par ailleurs, ce jeûne ne fut pas uniquement institué en commémoration de la mort de ce juste mais également en souvenir d’une période qui fut difficile pour tout le peuple juif. De fait, suite à la mort de Guedalia, les juifs redoutèrent la vengeance babylonienne, et préférèrent fuir la terre d’Israël pour rejoindre l’Egypte. Ils vécurent un nouvel exil, abandonnant leurs terres et toutes leurs possessions.

Quels sont les interdits relatifs au jeûne de Guedalia ?

Selon la Halakha, il est permis de se doucher, mais il est préférable de s’abstenir.

On ne pourra pas se brosser les dents, mais celui qui éprouve une gêne ou un inconfort sera toutefois autorisé à le faire, à condition de veiller à ne pas avaler de l’eau.

Bon jeûne.

Ménaché Israël, adaptation française Elisheva Uzan.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer