Hafrachat 'Halla

Hafrachat ‘Halla – Une Mitsva source de toutes les bénédictions

Nos Sages de mémoires bénies, apportent de nombreux éclaircissements quant à l’importance de la Mitsva de la ‘Halla.

Le Sefer Ha’hinoukh rappelle que cette Mitsva consistait à l’origine à prélever une partie de la la pâte et de l’apporter au Cohen, comme il est dit : ‘Des prémices de votre pâte, vous effectuerez un prélèvement.’

Cette Mitsva peut s’expliquer de la façon suivante : S’alimenter est un acte vital, et la majorité de l’humanité consomme du pain. Dans Sa grande bonté, Hakadoch Baroukh Hou a voulu nous octroyer des mérites par l’intermédiaire d’un commandement relatif au pain. Ainsi, la pâte que nous travaillons sera bénie, et l’acte du prélèvement – qui est simple à réaliser – sera compté comme un mérite. Il en ressort que par l’intermédiaire de cette pâte, l’on nourrira aussi bien le corps et l’âme.

Nos Sages expliquent notamment qu’attendu que les Cohanim se consacraient entièrement au service divin, Hachem décréta que leur subsistance leur parviendrait sans effort. C’est pourquoi, la ‘Halla devait être systématiquement offerte au Cohen.

« Les prémices de votre pâte…, vous les donnerez au Cohen… afin de faire résider la bénédiction dans ta maison. » (Ye’hezkel 44, 30)

Celui qui accomplit scrupuleusement la Mitsva de ‘Halla, bénéficiera d’une grande abondance matérielle.

Le Sforno pose la question suivante : « Pourquoi les Bnei Israël reçurent-ils la Mitsva de Hafrachat ‘Halla immédiatement après la faute des explorateurs ? » Et de répondre : « Cet enchaînement nous apprendre la dimension extraordinaire de la Mitsva de ‘Halla qui est susceptible d’attirer la bénédiction dans les foyers juifs, peu importe leur niveau spirituel ou les fautes commises par les membres de la famille.

Le Kaf Ha’Haïm rapporte au nom du Midrach que le monde a été crée par le mérite de trois Mitsvot : la ‘Halla, les Maasrot (les dîmes), et les Bikourim (les prémices).

Le Midrach rapporte la question de Rabbi Yo’hanan quant à la juxtaposition de la Mitsva de ‘Halla et l’épisode d’idolâtrie. La réponse est la suivante : quiconque s’acquitte de la Mitsva de ‘Halla est considéré comme avoir détruit une idole. Mais tout celui qui passe outre cette Mitsva est considéré comme avoir maintenu l’idolâtrie.

Recette :

Il existe quasiment autant de recettes de ‘Hallot que de familles juives. La recette qui suit vous donnera un pain léger et moelleux, qui plaira à tous.

Pour 5 à 6 ‘Hallot :

  • 2,250 kg de farine
  • 1 verre de sucre + 1 cuillère à soupe
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • 100 g de levure fraîche
  • 1 verre d’eau chaude
  • 4 verres d’eau tiède
  • 1 oeuf
  • 2/3 de verre d’huile

Pour le dessus :

  • 1 oeuf
  • Graines (sésame, pavot, nigelle…, au choix)

Préparation :

  • Dans un grand récipient, mélangez tous les ingrédient secs, à savoir : la farine, le verre de sucre et le sel.
  • Dans un autre bol, mélangez tous les ingrédients liquides, à savoir : l’eau tiède, l’oeuf et l’huile. A part, diluez la levure avec un verre d’eau chaude et la cuillère de sucre.
  • Dans le récipient contenant la farine, ajoutez le contenu des deux bols contenant les liquides et la levure et pétrissez (à la main ou au robot) jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène. Formez une boule.
  • Versez quelques gouttes d’huile d’olive sur la pâte ainsi obtenue et tournez la pâte dans tous les sens de manière à répartir l’huile de tous côtés.
  • Couvrez la pâte et laissez-la levez pendant 1h30 environ. Elle doit doubler de volume.
  • Tressez vos ‘Hallot et laissez-les monter pendant une demi-heure avant de les badigeonner d’oeuf et de les soupoudrer de graines. Enfournez à 180°C pour environ 30 à 40 minutes (en fonction de la taille de vos ‘Hallot)
  • Si vous êtes pressée, vous pouvez procéder de la sorte : tout de suite après avoir tressé vos ‘Hallot, badigeonnez-les d’oeuf et enfournez-les directement à 80°C pendant 10 minutes environ pour qu’elles gonflent rapidement, puis augmentez la température à 180°C pendant une trentaine de minutes.

Si vous souhaitez organiser une soirée d’Hafrachat ‘Halla chez vous, considérée comme une puissante Segoula pour attirer toutes les délivrances, vous pouvez contacter la Rabbanit Revital Tsadok au 052 25 29 857 ou la Rabbanit Myriam Mettoudi au 052 52 01 474.

Le mois de Kislev est un mois propice aux miracles. Sachons profiter de cette occasion !

Témoignage :

Oui, la Mitsva de Hafrachat ‘Halla peut faire des miracles ! Voici l’un des (nombreux) témoignages qui le prouve…

« Sa jambe était broyée. Les médecins ne nous donnaient que peu d’espoir… Et puis nous avons assisté à cette fameuse soirée d’Hafrachat ‘Halla avec la Rabbanit Revital Tsadok. Et le miracle est arrivé ! »

Soyez bénis ! Chabbat Chalom !

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer