Fécondité

Emouna – Après 11 ans d’attente, mon bébé est enfin là !

Chères femmes, ne vous apitoyez pas sur votre sort. Ayez confiance en Hachem, de tout votre cœur. Le Maître du Monde sait reconnaître les coeurs sincères… Dès l’instant où vous vous en remettrez entièrement à Lui, votre miracle arrivera.

Je m’adresse à vous, chères femmes, qui n’ont pas encore eu le mérite de devenir mère. Ne perdez pas espoir ! J’ai décidé de raconter mon histoire sur Hidabroot, car je considère que c’est l’endroit idéal pour diffuser le miracle dont j’ai été gratifié. D’autant que nous approchons de la période de ‘Hanouka qui est par définition, une période de miracles.

Je suis restée 11 ans sans enfant… Seule celle qui traverse ce genre d’épreuves sait ce que cela veut dire et comprendre la douleur, la souffrance, le désespoir que l’on ressent… Sentir le poids des regards, parfois des remarques de l’entourage, même si leur intention est bonne. J’ai traversé cela toute seule – enfin, pas tout à fait seule car Hakadoch Baroukh Hou était à mes côtés tout au long de ce parcours éprouvant.

Chères femmes, ne vous apitoyez pas sur votre sort. Ayez confiance en Hachem, de tout votre cœur. Le Maître du Monde sait reconnaître les coeurs sincères… Dès l’instant où vous vous en remettrez entièrement à Lui, votre miracle arrivera. Pour ma part, il m’a fallu 11 ans pour atteindre la foi véritable. Accepter mon épreuve avec joie, et ne pas être triste chaque fois que j’apprenais que cette fois non plus, cela n’avait pas fonctionné… Je n’étais toujours pas enceinte… Je me suis malgré tout, efforcée d’avoir une Emouna sincère et de croire en Hachem de tout mon cœur.

Cela nécessite tout de même un certain entêtement : il faut insister auprès d’Hachem, sans jamais baisser les bras. Lui montrer que l’on est déterminée, et que l’on n’abandonnera pas avant d’avoir obtenu le « petit miracle » que l’on attend tellement. Lui donner la preuve que l’on est forte, et que l’on ne lâchera rien avant d’avoir atteint notre objectif. Alors Hachem « cédera » à vos suppliques et vous donnera ce que vous Lui demandez.

Bien entendu, il vous faut prier toujours, pleurer parfois, mais en gardant en permanence à l’esprit de ne pas tomber dans la tristesse et le désespoir. Même lorsque vous êtes déçue – souriez, remerciez Hachem et vous verrez que votre miracle se produira. Je vous en prie, croyez-y, de tout votre coeur.

Aujourd’hui, j’ai le mérite de serrer dans mes bras une petite fille, merveilleuse et souriante. Elle est mon rayon de soleil, ma raison de vivre… Je continue à remercier le Maître du monde pour le cadeau extraordinaire qu’il m’a offert. Je lis le Psaume 100 « Mizmor Létoda », tout en serrant mon bébé dans les bras. Je suis tellement reconnaissante envers Hachem d’avoir accompli pour moi le miracle que j’ai tellement désiré.

Chères femmes, je terminerai ce témoignage avec ces quelques mots : le secret pour mériter d’avoir des enfants réside en un mot : Emouna, Emouna, Emouna !

Bonne fête de ‘Hanouka. Que par le mérite de la Emouna, Hachem envoie cette année à chacune d’entre vous, son « petit miracle ». Amen !

Signé : La maman d’un adorable petite fille.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer