Infos Israël

Aryé Derhy : « La violence de la police contre le public orthodoxe doit cesser »

Hier, le ministre de l’Intérieur, Aryé Derhy, a vigoureusement dénoncé la conduite de la police contre le public orthodoxe. S’exprimant lors d’une réunion du cabinet, il a condamné cette conduite comme une « application sélective » menée contre le public orthodoxe : « Deux manifestations ont eu lieu samedi soir. Une manifestation place Rabin à Tel Aviv, à laquelle ont assisté dix mille personnes ! Et une manifestation dans le quartier Romema à Jérusalem, à laquelle ont participé une dizaine d’orthodoxes. A Tel-Aviv, les mesures de distanciation n’étaient pas respectées et les mesures d’hygiène non plus, et pourtant nous n’avons vu aucune forme de violence contre les manifestants. En revanche, dans le quartier de Romema à Jérusalem lorsque l’un des participants questionne un policier pourquoi il ne porte pas de masque, ce dernier a répondu par un coup de poing en pleine figure ! »

« Nous sommes ici témoins d’une violence délibérée de la police contre les manifestants orthodoxes, et cela doit cesser », a déclaré Dehy. Déjà la semaine dernière, les dirigeants des partis orthodoxes ont discuté de la question avec le ministre de la Sécurité publique, Amir Ohana : « Le ministre Ohana était attentif, mais la violence continue. En tant que représentant d’un parti orthodoxe au gouvernement, je ne peux tolérer cette violence brutale. »

En outre, Derhy a évoqué l’obligation de publier les critères concernant la décision de fermer un ou plusieurs quartiers, afin que le public soit informé exactement des raisons qui entrainent cette décision. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou s’est conformé à la proposition de Derhy et a annoncé que désormais on pourrait trouver sur le site internet du Premier ministre les critères de fermeture de chaque localité.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer