Les plus lus

Parents et Enfants

Comment faire pour que mon mari étudie plus avec les enfants ?

Question des internautes

| 11.11.19 | 09:00
Crédit : Shutterstock
Question : Je voudrais savoir comment faire pour que mon mari étudie plus avec les enfants pendant Chabbat. Je tiens à signaler que mon époux est quelqu’un d’exceptionnel par nature mais, du fait qu’il travaille très dur en semaine, le Chabbat il est plus en train de dormir que de passer du temps avec les enfants. Comment faire afin de satisfaire aussi les enfants qui, eux, aimeraient passer plus de temps avec lui. De plus, nos enfants sont des élèves moyens, qui ont besoin d’aide pour progresser.

Bonjour. Vous avez mentionné le fait que votre mari est quelqu’un d’exceptionnel. Ainsi, on peut supposer qu’il comprend sûrement l’importance du lien qui doit exister entre un père et ses enfants. J’utilise justement le mot ‘’lien’’ car c’est là tout l’objectif que nous devons nous fixer si nous souhaitons élever des enfants en bonne santé physique et surtout psychologique. Une relation saine et positive entre parents et enfants est fondamentale. C’est la ‘’vitamine’’ avec laquelle tout enfant doit grandir. Des enfants qui ne ressentent pas de véritable relation avec leurs parents, ne leur parleront pas de ce qui les tracasse, de ce qu’ils ont vu ou ont fait dans la journée  ou encore de leurs  fréquentations, autant de sujets pourtant tellement importants ! Cela est, de loin, plus important que leurs progrès scolaires.

Il est donc essentiel que vous parveniez à vous entretenir à ce sujet avec votre conjoint afin qu’il y accorde toute l’attention nécessaire et ce, encore plus que les moments d’étude qu’il devrait avoir avec eux. Si cela parait compliqué notamment le Chabbat, il est possible de faire intervenir un tiers, un Avrekh  par exemple pour qu’il étudie avec les enfants le Chabbat ou en semaine. Le papa doit essayer de faire un effort pour consacrer du temps au moins deux fois par semaine aux enfants en sortant avec eux ou en partageant ensemble un repas car, comme nous l’avons dit, c’est la relation qui est importante.