Les plus lus

Questions au Rav

Question au Rav : Les signes du Séder de Roch Hachana et la coutume de Tachlikh

Les Rabbanim répondent aux questions des internautes

| 22.09.19 | 01:00
Crédit : Shutterstock
D’où vient la coutume d’utiliser des fruits et des légumes lors du Séder de Roch Hachana ?

Les différents éléments composant le  Séder de Roch Hachana symbolisent, comme leur nom hébraïque l’indique ce sont des ‘’Simanim’’,  de bons augures pour  la nouvelle année (Horayot 12a). On a l’habitude de disposer sur la table des haricots, du poireau, des épinards, de la courge, des dattes, de la grenade, de la pomme trempée dans du miel ainsi qu’une tête de mouton ou de poisson. L’habitude est de procéder aux ablutions des mains, de faire la bénédiction du Motsi puis de consommer un Kazayit (27 grammes) de pain. Ensuite, on récite la bénédiction sur chaque fruit et chaque légume.



Le premier jour de Roch Hachana, dans l’après-midi, on a l’habitude de faire Tachlikh. Quelle est la source de cette coutume ?

Dans le Midrach Tanhouma (Vayéra, siman 99), il est demandé pourquoi Avraham Avinou a mis trois jours pour se rendre de Beer Cheva au Mont Moriah. Et le Midrach de répondre que c’est à cause du Satan qui l’a retardé en se transformant en un grand fleuve lui barrant le passage. Avraham décida alors d’entrer dans l’eau et lorsque l’eau atteignit son cou il éleva une prière à l’Eternel : ‘’Maître du monde, tu t’es dévoilé à moi et tu m’as ordonné d’offrir mon fils en sacrifice. Je n’ai rien dit, et à présent, si nous nous noyons dans ces eaux, comment vais-je pouvoir accomplir Ta parole et unifier Ton Nom ? Hachem a alors renvoyé le Satan. C’est pour cela que nous faisons le Tachlikh près d’une source d’eau.