Les plus lus

Couple

Ne pas critiquer quand…

Certains moments ne sont vraiment pas propices pour faire des remarques –mêmes constructives- au conjoint

| 01.08.19 | 01:00
Crédit : Shutterstock
Il faut éviter d’exprimer des critiques à son conjoint lorsqu’il rentre à la maison. Une personne qui est pendant un bon moment à l’extérieur vit forcément au cours de sa journée différents évènements et expériences. Parfois, le conjoint souhaite faire partager à l’autre ce qu’il a vécu, d’autres fois, il préfère d’abord y réfléchir, et ne pas en parler dès son arrivée. Quelques fois, ce sont des collègues de travail qui n’ont pas forcément agi comme il aurait fallu ; une autre fois de longs  embouteillages sur la route qui lui ont fait perdre du temps. D’une manière générale, le conjoint apprécie d’être reçu avec un chaleureux et apaisant sourire, s’asseoir sur son fauteuil pour se reposer, entendre des paroles de reconnaissance de son épouse quant à son investissement pour la famille.

Alors, être critiqué en rentrant à la maison c’est ce que le conjoint souhaite le moins. Et pourtant, c’est le moment que l’autre a attendu toute la journée pour lui raconter ses émotions, ses problèmes, pour se libérer un peu. Il est donc conseillé de prendre un peu son mal en patience, de laisser l’autre s’installer et poser ses affaires et prendre un peu de repos. Ce n’est qu’ensuite que l’on pourra alors éventuellement penser à faire une réflexion qui doit être construite, comme nous l’avons vu dans les articles précédents, de façon à ne pas blesser l’autre. Ce principe est également valable pour celui qui rentre à la maison : lui-même ne doit prononcer de critique en rentrant. Si le conjoint trouve toujours bon, dès son arrivée, de critiquer l’autre, c’est une mauvaise ambiance qui va prendre place et de mauvaises habitudes qui vont s’installer. Celui qui se trouve toujours critiqué dès le retour de l’autre aura tendance à souhaiter que ce dernier tarde à rentrer, qu’il trouve autre chose à faire à l’extérieur afin que se repousse au maximum l’heure de son retour.


Critiquer son conjoint avant que celui-ci ne sorte de la maison est déconseillé. Ces critiques l’accompagneront tout au long de la journée. En rencontrant d’autres personnes il/elle se rendra compte que les autres lui parlent avec plus de respect que son conjoint. D’autre part, en voyant d’autres couples dans la rue, il/elle pourra effectuer des comparaisons par rapport à sa situation. Il/elle pensera -sûrement à tort- que son conjoint ne sait pas comment communiquer avec lui/elle et que leur relation n’est pas saine.

Critiquer avant de sortir en couple : Qu’on le veuille ou non, il existe une routine dans la vie de famille. Ainsi, casser un peu cette routine métro-boulot-dodo en prenant du temps pour sortir un peu et discuter dans un autre cadre que celui de la maison est toujours bénéfique. Cela permet de calmer les tensions et le stress quotidiens.
Or, parfois, sortir de la maison devient, aux derniers instants un moment justement de tension superflu : les enfants font la crise, il est déjà tard etc. Chaque membre du couple presse l’autre, et des remarques commencent à fuser sur la tenue de la maison ou autre. En critiquant en ces instants, on casse la bonne ambiance qui aurait dû s’installer du fait de cette sortie en couple.

Quand le conjoint essaie de créer une ambiance positive : Critiquer quand l’autre fait des efforts ou est en train de dire des compliments est très mauvais. Le conjoint se dit : ‘’J’essaie d’être gentil(le) et créer une atmosphère agréable et c’est juste maintenant qu’il/elle trouve à me critiquer ?’’

Au moment des repas : Pour beaucoup d’entre nous, le repas est synonyme de détente. Hormis le fait que l’on comble notre faim, le repas permet de se décontracter. Dans des cas extrêmes,pour certains la nourriture est parfois une échappatoire aux problèmes du quotidien, quand pour d’autres c’est le sommeil. Recevoir une critique pendant un repas anéantit cet instant de détente et automatiquement, la préoccupation sera de chercher quoi répondre à l’autre.

Critiquer devant du monde : Hormis le fait que critiquer autrui -et à plus forte raison son conjoint- en public, c’est affliger une grande honte à la personne, celui qui critique appelle ainsi les autres à se montrer d’accord avec elle. La confiance entre les conjoints se perd et il est ensuite très difficile de recoller les morceaux.