Les plus lus

Les trois semaines

Bein Hamétsarim : Osons demander la délivrance by Léa Bennaim

Ne nous installons pas dans le ''confort'' de l'exil, demandons plutôt la délivrance !

Bein Hamétsarim : Osons demander la délivrance by Léa Bennaim
Comme promis, je vous écris quelques idées susceptibles de vous aider à traverser ces semaines de deuil, ces semaines où l’on déplore la perte du Beit Hamikdach. Donnons du sens à ces journées  et agissons pour hâter la délivrance finale, la Guéoula !  
Pour  construire, il nous faut  d’abord être conscient de ce qui nous empêche de construire.

En l'occurrence, je pense que nous n'avons pas assez conscience de notre pouvoir de faire venir la délivrance. Nous voyons cette dernière comme un futur incertain, nous concernant à peine, et nos préoccupations premières tournent essentiellement autour  de notre quotidien.

Cela me rappelle la parabole de cet homme tombé dans un fossé et qui, après s’être égosillé pour qu'on l'aide à en sortir, commence à s'installer et à s'habituer. A tel point que lorsque des personnes passeront au dessus du fossé, il leur demandera des victuailles, des habits et le nécessaire pour sa survie, oubliant de leur demander de l'aider à sortir de ce fossé…

Comme cet homme, nous prions pour la subsistance, les enfants, le zivoug, la santé etc, et oublions que La solution à tous nos problèmes est la venue du Machia'h et le total dévoilement d'Hachem.

Nous avons devant nous trois semaines, pendant lesquelles notre devoir est de mettre le focus sur notre désir d'agir pour hâter la Rédemption!
Que D' nous aide!

Léa Bennaim, Léovdé'ha Béemet. 0545502338