Les plus lus

Infos Monde

Réfléchissez à deux fois avant de vous connecter au réseau Wifi gratuit des hôtels !

De nombreux vacanciers utilisent la Wifi gratuite proposée par les hôtels où ils séjournent. Mais attention, les avantages que l’on peut en tirer sont souvent minimes par rapport aux dommages que cela peut nous causer…

| 18.07.19 | 01:00
Crédit : Shutterstock
Ah… l’hôtel, quel plaisir… ce sont vraiment des vacances. Mais tous les services des hôtels sont-ils véritablement sécurisés comme nous le souhaiterions ? Voyons cela de plus prés…
Qu’y a-t-il de plus simple que de connecter son téléphone ou son ordinateur au réseau Wifi gratuit de l’hôtel et de profiter en plus d’une rapidité étonnante et d’une économie sur l’usage de notre forfait ?

Alors oui c’est simple. C’est facile. Mais c’est aussi dangereux.

Depuis deux ans environ ont été notés de nombreux rapports concernant des piratages de nombreux réseaux de chaines hôtelières telles que Hyatt, Hilton, Intercontinental. Les hackers ont causé de nombreux dommages. Les résidents des hôtels redoutent souvent le piratage de leurs appareils : leurs doutes sont fondés puisque pirater un téléphone s’avère être une opération des plus simples pour les pirates. Mais le danger est encore plus grand. Les hackers qui piratent les réseaux des hôtels ont d’autres objectifs : ils parviennent à accéder aux fichiers clients de l’hôtel et ainsi récupérer des informations confidentielles sur les clients passés, présents, et ceux à venir, notamment leurs coordonnées bancaires ainsi que des numéros d’identité !

Afin de faire prendre conscience aux hôtels du danger de ce type de réseau non sécurisé, et de leur montrer leur vulnérabilité, une équipe d’enquêteurs et d’experts en technologie ont mené leur petite enquête. L’équipe a réservé une chambre d’hôtel et s’est connectée à tous les réseaux de l’hôtel et ce de plusieurs manières : depuis la télévision de la chambre jusqu’à l’aquarium ( !) lui aussi relié à un réseau Internet. L’équipe a ainsi réussi à récupérer plus de 9 millions de numéros de cartes bleues, plus de 5 millions de numéros d’identité et un fichier client d’environ 390 millions de noms !

Bien évidemment, cette équipe n’a fait aucun usage de ces données mais a voulu faire prendre conscience aux hôtels ainsi qu’aux clients de leur vulnérabilité. Pour montrer encore plus la défaillance du système, l’équipe a même créé un réseau parallèle à celui de l’hôtel et des dizaines de clients sont passés par ce réseau se trouvant ainsi complètement piégés.  

Cette facilité de piratage s’explique par le fait que les hôtels, soucieux de faciliter l’accès Wifi à tous leurs clients ne mettent aucun barrage à leur réseau et sans véritable conscience des dangers auxquels ils les exposent.

Les conseils des experts : tout simplement éviter de se connecter aux réseaux Wifi gratuits proposés par les hôtels. Il vaut mieux utiliser son propre réseau plutôt que d’essayer ensuite de trouver des solutions à des problèmes découlant d’un vol de carte bleue ou même pire… d’identité !