Les plus lus

Israel

NEWS : Le Hamas tente de soutirer des informations aux soldats via les réseaux sociaux

L’armée israélienne est de plus en plus préoccupée par le fait que le Hamas améliore ses capacités et est capable de localiser des numéros de téléphone et des informations personnelles sur les soldats. Ils essayent de les persuader de révéler des informations classées top-secret sur les opérations des unités à Gaza.

| 15.07.19 | 01:00
Crédit : Shutterstock
Le Hamas poursuit ses tentatives afin d’obtenir des renseignements sur les forces armées israéliennes. Ceci a récemment été révélé lors de la découverte de messages reçus par les soldats de différentes unités de Tsahal, évènement qui suscite de vives inquiétudes au sein de l’armée.

Dans l'un des cas, un terroriste du Hamas  s’est substitué à l’identité d’un soldat puis a demandé le plan exact  d’une opération qui devait avoir lieu en bordure de la bande de Gaza. Une fois même, un terroriste du Hamas a réussi à ‘’prouver’’ l’authenticité de son identité en présentant le véritable programme d’un bataillon de parachutistes qui s'entraînait à ce moment-là autour de la bande de Gaza.
Cette expérience rejoint les nombreuses tentatives faites par le Hamas ces dernières années pour soutirer des informations classifiées aux soldats eux-mêmes. Jusqu'à présent, ces tentatives ont été faites via Facebook ou d’autres réseaux sociaux, où il était facile d’obtenir le numéro de téléphone du soldat en se rejoignant des groupes communs des soldats. En dépit de nombreux efforts, la plupart de ces tentatives ont été contrecarrées, à la fois parce que les soldats sont conscients du danger ainsi qu’à la lumière des actions défensives prises par l’armée.
 
Un combattant du bataillon 890 de l'unité de parachutistes a reçu un message Whatssapp provenant d'un numéro inconnu. L'expéditeur s'est identifié en hébreu et s'est présenté comme un combattant d'un autre bataillon lorsqu'il a demandé à son "collègue" de lui envoyer la formation et les plans annuels du bataillon. Il s’agit là d’une information très secrète car elle comprend le programme et les informations concernant le début et la fin des opérations sur le terrain.
 
Le soldat a heureusement été attentif à cette requête, malgré le fait que son interlocuteur lui avait présenté le programme d’une autre opération qui avait eu lieu à Gaza. Il a ainsi décidé d'informer ses commandants, qui ont aussitôt transféré ces informations à la sécurité. En parallèle, Tsahal enquête sur la manière dont le Hamas a pu mettre la main sur un document aussi confidentiel.

Il convient de noter que les messages ont été envoyés à partir d’un numéro possédant le préfixe 972 et ainsi qu’un numéro ordinaire avec le préfixe des opérateurs reconnus tel que 052 053 054, etc.