Les plus lus

Développement de la personnalité

Ouvrons les yeux...

Hachem n’a jamais promis de jours sans peine, de rire sans douleur, de soleil sans pluie, mais Il a promis des forces pour chaque jour, du réconfort pour les larmes et de la lumière pour notre route. S’Il te conduit à l’épreuve, c’est qu’Il te conduira à travers elle.

| 02.07.19 | 01:00
Crédit : Shutterstock
Un jeune cadre dont l’affaire était florissante traversait une rue animée, avec sa nouvelle Jaguar, en léger excès de vitesse, se méfiant des enfants qui pouvaient brusquement surgir d’entre les voitures stationnées. Il ralentit car il pensait avoir aperçu quelque chose. Pourtant, au passage de sa voiture, aucun enfant n’apparut. C’est en revanche une brique qui s’abattit avec fracas sur la porte latérale de sa Jaguar. Il freina brutalement puis recula jusqu’au point d’où la brique avait été projetée. Le chauffeur, en colère, sauta hors de sa voiture, se saisit de l’enfant le plus proche et le poussa contre une voiture stationnée en hurlant : ‘’Non mais ça ne va pas ! Qui es-tu ? C’est une voiture toute neuve et tu as causé beaucoup de dégâts qui vont me coûter très cher ! Pourquoi as-tu fait cela ? ’’

Le jeune garçon se confondit en excuses : ‘’S’il vous plaît monsieur, s’il vous plaît, je suis désolé mais, je ne savais que faire d’autre… J’ai jeté cette brique car personne ne voulait s’arrêter…’’

Avec des larmes ruisselant sur le visage et le menton, le jeune garçon tendit le doigt en direction du trottoir juste derrière la voiture stationnée : ‘’C’est mon frère’’ dit-il, ‘’il a lâché le frein en chemin, est tombé de son fauteuil roulant et je ne parviens pas à le relever…’’
Sanglotant à présent, il demanda à l’homme d’affaires abasourdi : ‘’Pourriez-vous s’il vous plait m’aider à le remettre dans son fauteuil roulant ? Il est blessé et il est trop lourd pour moi… !

Profondément ému, le chauffeur sentit sa gorge se nouer, se ressaisit et se dépêche de soulever l’enfant handicapé pour le déposer dans son fauteuil roulant. Avec un mouchoir en tissu, il tamponna les égratignures et entailles encore suintantes mais un regard rapide sur les écorchures lui indiqua qu’il n’y avait rien de méchant.

‘’Oh merci, que D. vous bénisse !’’ s’exclama l’enfant reconnaissant à l’adresse de l’étranger. Trop remué pour prononcer le moindre mot, l’homme regarda simplement l’enfant s’éloigner, conduisant son frère attaché au fauteuil roulant le long du trottoir, en direction de leur maison…
 
Au pas ralenti, le chauffeur retourne vers sa Jaguar. Les dommages étaient très visibles mais il ne prit jamais la peine de réparer la porte cabossée. Il laissa les dégâts tels quels comme pour se remémorer le message suivant : ‘’Hachem murmure  à nos âmes et éveille nos cœurs : ‘’Ne t’engouffre pas  dans une vie tellement trépidante au point que l’on doive te jeter une brique pour attirer ton attention !’’

Parfois, quand nous ne disposons plus de temps pour écouter, Il nous lance une brique… A nous de choisir de comprendre le message ou…non.

Si Hachem avait un réfrigérateur, ton portrait y serait suspendu. S’Il avait un portefeuille, ta photo y serait. Il t’envoie des fleurs chaque  printemps. Il t’offre un lever de soleil chaque matin. Mais comprends donc enfin, mon ami, combien Hachem nous aime !
Hachem n’a jamais promis de jours sans peine, de rire sans douleur, de soleil sans pluie, mais Il a promis des forces pour chaque jour, du réconfort pour les larmes et de la lumière pour notre route.

S’Il te conduit à l’épreuve, c’est qu’Il te conduira à travers elle.