Les plus lus

Science et Torah

Découverte : Un ver qui peut fendre une pierre. Serait-ce le fameux Chamir dont parle la Torah ?

Aux Philippines, des chercheurs du Ocean Genome Heritage Center ont découvert un nouveau type de ver de mer. Ce dernier se trouvait à l’intérieur d’une roche, près d’un fleuve. S’agit-il du Chamir, ce fameux ver utilisé à l’époque pour la construction du Temple ?

| 30.06.19 | 01:00
Découverte : Un ver qui peut fendre une pierre. Serait-ce le fameux Chamir dont parle la Torah ?
Certains comparent ce ver de mer découvert aux Philippines à celui nommé ‘’Chamir’’ qui était utilisé pour la construction du Beth Hamikdach.
 
Au sujet de cette découverte, le Rav Zamir Cohen s’est exprimé en ces termes :
 
‘’La découverte de ce ver de mer est incroyable et tout à fait intéressante. Néanmoins, il est peu probable qu’il s’agisse réellement du Chamir décrit dans nos textes, pour plusieurs raisons.
 
Dans le traité Sota, page 48 il est écrit que la taille du ver nommé Chamir ne dépasse pas la taille d’un grain d’orge, or, le ver trouvé est beaucoup plus gros que cela.
 
De plus,dans le Talmud, il est rapporté que le Chamir avait la capacité de fendre un rocher sans aucun contact avec celui-ci mais uniquement grâce à ses rayons. En effet, les pierres du pectoral du grand prêtre devaient être des pierres entières sans avoir été fendues ou coupées par un instrument. Il est décrit que l’on mettait les pierres à proximité du Chamir et que, quelques secondes après, les noms apparaissaient, gravés dans les pierres précieuses : il s’agit donc bien de rayons, sans aucun contact avec la pierre elle-même (Voir premier volume du livre La Révolution où ce sujet est évoqué).
 
En outre, il est précisé dans le Talmud : ‘’Depuis que le Temple a été détruit, le Chamir a disparu’’.
Néanmoins cette découverte est très intéressante. En effet, elle apporte une preuve réelle aux sceptiques qui doutaient qu’un simple ver puisse fendre des rochers…’’