Les plus lus

Israel

Une synagogue profanée et des Sifré Torah volés en plein Bné Brak

Dans la nuit de Lundi à Mardi 4 Sifré Torah ont été volés à Bné Brak ; un autre Séfer Torah ainsi que d'autres livres de Torah ont été vandalisés et jetés à terre.

| 11.06.19 | 01:00
Crédit : Shutterstock

Des inconnus sont entrés mardi soir dans la synagogue Tiferet Shimon, rue Rabbi Akiva à Bné Brak. Ils ont pénétré dans l'enceinte de la synagogue ont ouvert l'Arche Sainte et y ont volé les quatre rouleaux de la Torah. Un autre rouleau de la Torah a été jeté à terre avec des avec de nombreux autres livres saints. L'arche sainte a été vandalisée et endommagée. En outre, les vandales ont abimé bibliothèques et matériel de sécurité.

Ce sont les fidèles de la synagogue, arrivés comme à leur habitude pour la prière du matin qui ont découvert le carnage. Ils ont remarqué que les lumières de la synagogue étaient allumées et ont vite compris qu'il s'agissait d'un cambriolage. Des enquêteurs de police et des membres de la police scientifique se sont rendus sur les lieux et ont ouvert une enquête. La police a déclaré qu'elle "considère avec sévérité tous les actes de violence et agira par tous les moyens à sa disposition contre ceux qui enfreignent la loi".

Le mois dernier, une synagogue de la communauté indienne a été profanée à Lod. Les émeutiers ont causé de gros dégâts à la synagogue. Ils ont essayé de forcer l'arche sainte, mais n'y sont pas parvenus. Quelques jours auparavant, une synagogue avait été incendiée dans le village de Bné Ayish.

Au mois de Janvier dernier, des inconnus ont fait irruption dans la synagogue Siah Israël située dans le quartier de Kiryat Yovel à Jérusalem. Meubles et livres de prières avaient également été brutalement vandalisés, l'arche sainte avait été forcée et endommagée et les rouleaux de la Torah avaient été retrouvés au sol. Les forces de police et les enquêteurs ont fermé les lieux pour mener l'enquête à bien et rassembler des preuves. Le grand rabbin d'Israël, le Rav Its'hak Yossef, a réagi avec horreur à la profanation des synagogues et a appelé les autorités à tout mettre en œuvre pour localiser les criminels et les traduire en justice. En outre, il a ordonné que "tous ceux qui ont été exposés à l'atrocité devaient respecter un jeûne ou donner la charité. Il a également ajouté que chaque Juif dont l'honneur de la Torah  lui est cher, doit essayer de consacrer une journée à l'étude de la Torah afin de la renforcer''.