Les plus lus

Pessah

Veille de Pessa’h 5779/2019 en 45 points

Voilà. Nous y sommes. Après des semaines de travail, nous nous trouvons dans la dernière ligne droite avant la fête. A cette occasion, quelques rappels importants.

| 18.04.19 | 09:00
Crédit : Shutterstock
1. Pour les premiers-nés, faire un Siyoum ou "Ta'anit Be’horot"
2.Ne pas consommer de Matsa les 24h précédant la fête (certains disent aussi qu’il ne faut pas consommer de Maror).
3.Attention à l’heure limite de consommation du ‘Hamets (voir les horaires dans l’articles ‘’Horaires importants’’)
4.Attention à l’heure limite pour brûler le ‘Hamets
5.Se laver les dents avant l’heure limite de consommation du ‘Hamets Dernier nettoyage de la cuisine et du salon (les endroits où l’on a mangé). Nettoyer aspirateur, balai, pelle et voiture avant l’heure limite pour brûler le ‘Hamets.
6.Biour ‘Hamets (on brûle le ‘Hamets). A ce moment, certains ont également pour coutume de brûler le Loulav ainsi que les mèches ayant été utilisées à ‘Hanoucca.
7.Vendre le ‘Hamets pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait. 
8.Vérifier les poches
9.Kim’ha DéPiss’ha – Réjouir les pauvres en les aidant pour la fête.
10.Se couper les cheveux et les ongles (Avant midi de la veille de fête)
11.Acheter un cadeau pour son épouse - comme le dit le Rambam: "L’homme doit être heureux pendant la fête. Lui, son épouse, ses enfants et ses proches. Chacun selon ses besoins/ Aux enfants on distribue des noix, des amandes et des friandises. Aux femmes on doit les gâter par de nouveaux vêtements et bijoux, en fonction des moyens.(Hilkhot Chevitat Yom Tov 6:18).
12.Interdiction de travailler après la mi-journée.
13.Faire attention à dire : ’’Cette viande est pour la fête", et non pas "Cette viande est pour Pessa'h."
14.Tremper au Mikvé les nouveaux ustensiles dont on aura besoin pour la fête –Tévilat Kélim
15.Se tremper au Mikvé en l’honneur de la fête (A partir d’une heure avant la mi-journée)
16.Lire la Ségoula de Rabbi Shimshon et des 42 Massaot
17.Préparer les vêtements pour la fête.  (Nettoyer, repasser, ôter les étiquettes et autocollants et les boutons de réserve, cirer les chaussures, nouer son Tsitsit).
18.Griller l’os à poser sur le plateau du Séder, cuire l'œuf.
19.Préparation du ‘Harosset, de l’eau salée (Lorsque Yom Tov tombe Chabbat, il faut préparer l’eau salée avant Chabbat pour ne pas enfreindre pendant Chabbat l’interdiction de Kovech).
20.Bien vérifier la laitue et le Karpass.
21.Ouvrir les bouteilles et les boîtes de Matsot.
22.Préparer les Kazeitim de Matsot et de Maror nécessaires pour tous les convives.
23.Prévoir les verres qui serviront pour les quatre coupes de vin.
24.Prévoir un bol légèrement ébréché pour verser le vin lors de la récitation des dix plaies.
25.Préparer les Ma’hzorim et les Haggadot de Pessa’h
26.Préparer le plateau du Séder, et de la table.
27.Préparer friandises, noix et amandes pour les enfants.
28.Mettre la plus belle vaisselle.
29.Essuyer les bouteilles avant de les déposer sur la table.
30.Ne pas oublier de prévoir la minuterie des lumières de Chabbat plus longtemps que d’habitude.
31.Préparer les bougies de Chabbat et de fête.
32.Se reposer avant la fête (adultes et enfants)
33.Souhaiter ‘Hag Saméah à la famille et aux proches
34.Interdiction de consommer du ‘Hamets à partir de la dixième heure (voir les horaires dans l’article ‘’Horaires importants)
35.Se vêtir de beaux habits en l’honneur de la fête
36.Vérifier les poches pour être sûr de ne rien porter pendant Chabat.
37.Se rendre joyeusement à la synagogue.
38.Dans la prière de Min’ha, ce sera le dernier Barekh Aleinou de l'année. Pour les Achkénazim, ce sera la dernière fois qu'ils diront ‘’Véten Tal OuMatar Livrakha’’
39.Après Min’ha, on lit le passage du Korban Pessa’h. Nos sages nous enseignent que celui qui lit le passage relatant le sacrifice est considéré comme s’il l’avait véritablement apporté.
40.On récite la Kabalat Chabbat mais sans le passage de Bamé Madlikin.
41.Réciter la prière d’Arvit emprunt d’une joie sincère en particulier lors de la bénédiction de ‘’Emet VéEmounaet Ata Bé’hartanou. Le Rav Pinkous zatsal souligne particulièrement l’importance de la prière d’Arvit de ce soir-là.
42.Réciter le Hallel avec ferveur et penser également à ce moment-là au Hallel que l’on lira pendant la Haggada. Les femmes aussi doivent réciter le Hallel ce soir-là avant le Séder.
43.On retourne chez soi rapidement avec une grande joie. Enlever de son cœur toute tristesse, colère ou souci.
44.Lors de la bénédiction de Chéhé’hiyanou, on doit penser à se rendre quitte de : la Mitsva de raconter la sortie d’Egypte, de consommer la Matsa, de boire les quatre coupes de vin, de consommer le Maror, de porter des nouveaux vêtements et de toutes les autres Mitsvot de la fête.
45.Sim’hat Yom Tov - Une Mitsva de la Torah. Le Rambam nous enseigne que chacun doit se réjouir et réjouir sa famille et ses proches selon ses moyens. On réjouit les enfants par les friandises, les femmes par de nouveaux habits et bijoux et les hommes par la consommation de plats de viande et par le vin. Comme il est dit : ‘’Il n’y a pas de joie sans vin et sans viande’’. (Hilkhot Chvitat Yom Tov 6, 18).

PESSA'H CACHER VESAMEA'H A TOUS !