Les plus lus

Israel

Netanyahou: "Je n’ai pas peur des menaces. Les médias ne me font pas peur’’

Le Likoud célèbre l’accomplissement historique des dernières élections avec 35 sièges à la Knesset. Netanyahou : "Je serai le Premier ministre de tous. De ceux qui m'ont choisi et de ceux qui ne m'ont pas choisi"

| 17.04.19 | 10:04
Crédit : Flash90 (Hadass Porush)

En route vers le cinquième gouvernement: Les membres du Likoud se sont réunis mardi soir en l'honneur de ma fête de Pessa'h qui approche et surtout pour célébrer la victoire du parti de droite et du Likoud.

"Ma Nichtana Halayla Hazé ?" ''Qu'est ce qui a changé au cours de cette nuit-là ?'' a commencé le Premier ministre Binyamin Netanyahou. "Cette nuit a été douce ! Il n'y a pas eu de Maror, aucun amertume. Merci de vous être unis pour la victoire du Likoud. Vous avez réussi à faire sortir les gens de chez eux. Moi, je les ai sortis de la mer. Merci de faire partie de notre excellente équipe. Ensemble, nous avons remporté une grande victoire et réalisé un exploit historique. Nous continuerons à agir pour tous les citoyens d’Israël ", a déclaré le Premier ministre aux militants du Likoud.

Netanyahou a déclaré :  "Certains n'ont pas encore intériorisé les résultats de la démocratie, les résultats des élections".

Le Premier ministre a également évoqué la tempête médiatique qui a fait rage qui a sévi à la fin de la semaine lorsque des commentateurs de premier plan ont déclaré que la nomination de Yariv Levin au poste de ministre de la Justice pourrait entraîner Netanyahou dans de lourdes complications. ''J'ai été absourdi d'entendre à la télévision que des commentateurs m'ont menacé si j'osais nommer l'un de nos membres en tant que ministre de la Justice. Que si j'utilise mon mandat, je le payerais très cher."

Netanyahou a affirmé :  "Je tiens à dire le plus clairement possible : je n'ai pas peur des menaces et les médias ne me font pas peur. Le peuple a déjà montré que ces méthodes sont puériles et dépassées et les citoyens ne se bornent pas à ce qu'ils disent''

"A la veille de la mise en place de ce nouveau gouvernement", a déclaré le Premier ministre, "Je n'ai pas seulement l'intention d'être le premier ministre de tous, mais je le serai véritablement. Je serai le premier ministre de ceux qui m'ont choisi. Et aussi celui de ceux qui ne m'ont pas choisi'' a ajouté M. Netanyahu. "Je souhaite que toutes les composantes de la société israélienne, juives et non-juives, participent à l'histoire commune de ce pays, de l'État d'Israël. Je veux que tout le monde profite du développement de notre pays, de son évolution. Nous continuerons à nous occuper de tout le monde et nous continuerons à protéger tout le monde. "

Au cours de son discours, Netanyahu a révélé qu'après l'annonce des résultats des élections, il avait reçu les félicitations des dirigeants arabes. "Je suis certain qu'il y a une ouverture pour l'avenir", a continué Netanyahou, "Il y a un grand espoir et tout cela est possible parce que nous avons transformé l'État d'Israël en une puissance mondiale''.

Dans l'après-midi, le Premier ministre a rencontré les chefs des différents partis et a obtenu l'appui de la plupart des membres du parlement : 65 recommandations, contre 45 pour Benny Gantz.

Entre-temps, pour la première fois depuis les élections, le Premier ministre a rencontré le président de Israël Béteinou. La conversation s'est déroulée dans une atmosphère détendue où ont été évoquées les questions de sécurité, de religion et d'état, d'immigration et d'intégration. Les parties ont décidé de commencer les négociations après que le président, M. Reuven Rivlin, ait imposé à Netanyahu la tâche de former le gouvernement.