Les plus lus

Lois et coutumes

Torah-pratique : De l’importance de la bénédiction Acher Yatsar

Une Ségoula pour la guérison

| 04.04.19 | 01:15
Crédit : Shutterstock
La bénédiction de Acher Yatsar est l’une des bénédictions qui, au cours d’une journée, est souvent la plus récitée.

Après chaque passage aux toilettes, nous faisons la louange d’Hachem béni-soit-Il et Le remercions pour ce miracle permanent qui se produit à chaque instant dans notre corps.

Chaque jour, plusieurs fois par jour, l’homme vit un processus de ‘’vidange’’ afin d’extraire les déchets du corps. Comme une opération. A la différence que ce processus s’effectue de la manière la plus naturelle, facile, sans anesthésie et sans douleur. C’est Le Créateur lui-même notre chirurgien. C’est Lui qui nous ‘’opère’’.  C’est Lui le professeur, l’expert qui vérifie que tout se passe bien. Et ce, gratuitement, sans honoraires.

Grâce aux cavités placées dans le corps de l’homme, les déchets peuvent s’évacuer de la meilleure façon possible. Il n’y a que les déchets qui sont expulsés alors que les éléments vitaux restent et s’imprègnent là où le corps en a besoin. Si une seule cavité venait à s’obstruer ou au contraire si d’autres cavités non programmées venaient à s’ouvrir, le corps ne pourrait plus vivre.
L’homme possède un programme automatique lui signalant le moment opportun pour évacuer les déchets accumulés dans le corps.

Si nous passions toute notre vie à remercier Hachem pour ce miracle permanent, cela ne serait pas suffisant. La moindre des choses est de consacrer au moins un petite minute de notre temps à Le remercier tout en se concentrant sur ce miracle que nous méritons au quotidien. Ne croyons pas que tout coule de source.

La bénédiction de Acher Yatsar récitée avec ferveur est une Ségoula connue pour une bonne santé. On réalise ainsi que  toute cette création est un miracle. On réalise ainsi les bienfaits dont Hachem nous comble, chaque jour. On comprend alors que Le créateur du monde est Le médecin, L’ingénieur, Le Patron. Un homme qui comprend ceci comprend logiquement que Le patron n’a donc aucun problème pour nous retirer toute maladie et également pour les empêcher de nous atteindre.

Quelques lois essentielles pour la bénédiction de AcherYatsar :
  • Après chaque besoin, grand ou petit, on doit réciter la bénédiction de Acher Yatsar. On récite la bénédiction après s’être lavé les mains. Le mieux est d’utiliser un Kéli.
  • On doit réciter la bénédiction avec une grande ferveur en accordant une minute de notre temps pour remercier Celui qui a créé notre corps si merveilleux.
  • Il est tout à fait conseillé de lire la bénédiction à partir d’un livre ou d’une page imprimée. Il est possible d’accrocher cette page près de l’endroit où l’on a l’habitude de réciter la bénédiction. Si l’on n’a pas la possibilité d’agir ainsi, il faut s’habituer à réciter la bénédiction les yeux fermés en se concentrant sur les mots prononcés.
  • Si l’on a oublié de réciter la bénédiction, on peut le faire encore pendant les 72 minutes suivant notre passage aux toilettes. Dépassé ce laps de temps, on ne récite plus la bénédiction pour cette-fois ci. Si l’on a oublié de dire la bénédiction et que l’on est déjà retourné à nouveau aux toilettes, on ne récite qu’une bénédiction qui inclura aussi la fois précédente.