Les plus lus

Lois et coutumes

Torah-Pratique : Se couper les cheveux d’après la Torah (suite et fin)

Il existe certains interdits de la Torah en rapport avec la barbe et les cheveux de l’homme. Alors, comment fait-on pour se couper les cheveux et se présenter propre et soigné selon la loi juive ?

| 26.03.19 | 11:47
Crédit : Shutterstock
Coupe de cheveux

Il n’y a aucun problème à se couper les cheveux à l’aide de n’importe quel ustensile. Il est même tout à fait possible d’utiliser une lame pour couper dans certains endroits autorisés. De nombreux coiffeurs ont pour habitude de passer un couteau sur la nuque pour égaliser et faire la propreté sur le bas de la chevelure.

Attention aux Péoth !

 Il est défendu de couper entièrement les cheveux qui se trouvent sur la partie nommée Péoth, et ce, même avec un rasoir électrique. Il suffit de laisser un peu de cheveux. Le Rav Zamir Cohen explique que, d’après la Kabbala, les cheveux à cet endroit précis font référence à la Justice. D’une façon très succincte, l’idée est la suivante (mais c’est un sujet qui mérite d’être beaucoup plus approfondi) : ‘’L’homme est souvent confronté à des épreuves et obstacles qui peuvent éveiller la Justice divine sur lui. En laissant les quelques cheveux présents sur les côtés du visage que sont les Péoth, les mauvais décrets qui descendent vers l’homme se voient arrêtés et stoppés par ces quelques cheveux et se transforment en attribut de bonté. Lorsqu’un juif enlève les cheveux sur cette partie il empêche la Justice de se transformer en bonté.’’
Le Rambam nous explique quelques raisons de cette Mitsva négative : l’endroit des Péoth est l’endroit qui se trouve autour des oreilles sur les côtés du visage. Plus précisément, c’est l’endroit défini depuis les tempes jusqu’à arriver aux oreilles (Choulkhan Aroukh). D’après cette définition, certains laissent pousser les cheveux, des Péoth, jusqu’en dessous l’arcade zygomatique (l’os se trouvant à côté de l’oreille). Néanmoins, si l’on n’agit pas ainsi, il est bon de laisser au moins les cheveux pousser jusqu’à cet os.
Il est donc interdit de raser totalement ou de couper l’endroit des Péoth, peu importe l’ustensile que l’on utilise. Il faut laisser au minimum un demi centimètre.

‘’Il est important de parler de cet interdit et de le faire connaitre surtout chez nos jeunes qui, souvent, ignorent tout bonnement qu’il est possible d’enfreindre certaines lois de la Torah, seulement en se coupant les cheveux. Il est important que les coiffeurs connaissent aussi les différentes lois concernant cet endroit particulier.’’.
Il est très important de signaler qu’Hachem dans sa grande bonté nous a donné la possibilité de faire Téchouva. Ainsi, dans toutes les situations, il est possible de réparer ce qui a été endommagé.