Les plus lus

Infos Monde

ANTISEMITISME EN FRANCE : un cimetière juif d'Alsace profané

Des vandales ont saccagé près de 100 pierres tombales dans un cimetière juif de l'est de la France. Le président Emmanuel Macron est arrivé sur les lieux et a exprimé sa détermination à "lutter contre l'antisémitisme sous toutes ses formes".

| 20.02.19 | 09:21
Cimetière juif en France (Crédit : Shutterstock)

Des vandales ont profané dans la nuit de lundi à mardi un cimetière juif situé en Alsace, près de la frontière avec l'Allemagne. Ils sont entrés dans le cimetière de la ville de Kinzheim ont tagué des croix gammées et des inscriptions allemandes sur des dizaines de pierres tombales. Selon L'Express, 96 pierres tombales ont été profanées.

Le président français Emmanuel Macron est arrivé au cimetière mardi après-midi pour exprimer sa solidarité avec la communauté. "Nous agirons, adopterons des lois et punirons", a déclaré le président français. Il s'est dit déterminé à "lutter contre l'antisémitisme sous toutes ses formes" et a annoncé que des mesures claires seraient prises.

En route vers l'Alsace, Macron écrivait sur son compte Twitter : "L'antisémitisme est la négation de ce que représente la France, je suis en route pour le cimetière de Kinzheim où des tombes ont été profanées et ce soir je serai au Musée de l'Holocauste pour rappeler les faits, la blessure de notre histoire".

Le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, a réagi en déclarant : "L'antisémitisme commence toujours par des mots et finit toujours par des crimes. L'antisémitisme en France est ancien et profondément enraciné. Nous devons absolument combattre cela.'' 

Sylvain Wasserman, ancien dirigeant de la communauté juive de Kinzheim, a déclaré qu'il ressentait "une profonde tristesse mais également une grande colère" face à la profanation du cimetière, dont l'histoire remonte à 1795.

Selon la police française, l’antisémitisme a augmenté de 74% en France, où vivent 550 000 Juifs - la plus grande communauté juive d’Europe. En décembre dernier, une quarantaine de tombes juives ont été profanées, ainsi qu'un monument aux victimes de l'Holocauste, dans la ville de Harleisheim, près de Strasbourg, à environ une demi-heure de Kienzheim.

Des rassemblements ont eu lieu mardi soir dans toute la France pour protester contre la montée récente de l'antisémitisme dans le pays. Certains de ces phénomènes sont liés aux "gilets jaunes", le mouvement de contestation antigouvernemental dans le contexte de la situation économique, qui s'accompagne d'éléments anti-juifs. Samedi dernier, le philosophe et philosophe juif français Alain Finkielkraut a été insulté à Paris par des manifestants qui l'ont traité , entre autres, de "sale sioniste", de "juif puant" et déclamant le slogan ''la France est à nous''.