Infos Monde

    Le directeur d'une école à Marseille: «J'ai toujours recommandé aux Juifs de ne pas étudier ici»

    L'ancien directeur d'une école publique française a publié un livre disant qu'il conseillait toujours aux juifs de ne pas s'inscrire dans son école -par crainte pour leurs sécurité

    testArray ( [type] => article [id] => 194430 [title] => Le directeur d'une école à Marseille: «J'ai toujours recommandé aux Juifs de ne pas étudier ici» [short_text] => L'ancien directeur d'une école publique française a publié un livre disant qu'il conseillait toujours aux juifs de ne pas s'inscrire dans son école -par crainte pour leurs sécurité [content] =>
    Dans un nouveau livre publié par un ancien directeur d'école de Marseille, il y raconte qu’il a régulièrement recommandé aux étudiants juifs de ne pas fréquenter l'école, de peur d'être victimes de harcèlement et d'abus par d'autres étudiants.

    Cette déclaration, qui a fait la une des media, a conduit plusieurs journalistes à interviewer Bernard Rauwe, le directeur. A travers une entrevue similaire qu’il a accordée au journal L'Express, il a déclaré qu'une fois, lui, directeur d'une école publique a dû demander à un directeur de l'école juive juive à Marseille d’accepter un jeune juif dont la mère voulait l'inscrire à l'école publique.

    "Je savais que ce garçon subirait des coups quand ils se rendraient compte qu’il est juif ", a déclaré Rauwe, qui a décrit comment fort embarrasser, il a demandé à la mère si elle envisageait d’inscrire son fils à l'école juive. La mère a expliqué que l'école juive était pleine et a déclaré qu'il n'avait pas de place pour son fils, et Rauwe est intervenue pour persuader le directeur de l’accepter, par crainte pour sa sécurité.


    La plupart des juifs de France, n'ont pas besoin de conseils auprès des administrateurs locaux pour s’éloigner des écoles publiques. Il y a trente ans, la plupart des Juifs en France fréquenter les écoles public, mais l'antisémitisme croissant causé par l'immigration musulmane a amené la plupart des Juifs, même les plus laïques, à envoyer leurs enfants dans des écoles juives (pas toutes religieuses) ou encore dans des écoles chrétiennes prives ou il y a peu d’élèves  musulmans.

    Emanuel Davidenkoff, un journaliste du journal le Monde qui a écrit le livre avec Rauwe, a déclaré lors d'une interview avec l'agence juive JTA qu'il pense que c'est un échec total du système éducatif français lorsque les directeurs d'écoles publiques sont forcés de renvoyer les étudiants juifs vers des écoles privées pour leur sécurité.
     
     
    [pic] => 29050 [date_created] => 2017-09-13 18:08:00 [writer] => 56506 [tags] => |55816||60293| [categories] => 54019 [category] => 54019 [classname] => [is_active] => 1 [is_woman] => 0 [override_link] => [pic_text] => [seo_title] => [item_type] => article [item_id] => 194430 [list_type] => mgz_cat [list_id] => 54019 [link] => https://www.hidabroot.fr/article/194430/Le-directeur-dune-école-à-Marseille-«Jai-toujours-recommandé-aux-Juifs-de-ne-pas-étudier-ici» [top_section] => 50992 ) 1
    | 13.09.17 | 18:08
    Le directeur d'une école à Marseille: «J'ai toujours recommandé aux Juifs de ne pas étudier ici»
    Dans un nouveau livre publié par un ancien directeur d'école de Marseille, il y raconte qu’il a régulièrement recommandé aux étudiants juifs de ne pas fréquenter l'école, de peur d'être victimes de harcèlement et d'abus par d'autres étudiants.

    Cette déclaration, qui a fait la une des media, a conduit plusieurs journalistes à interviewer Bernard Rauwe, le directeur. A travers une entrevue similaire qu’il a accordée au journal L'Express, il a déclaré qu'une fois, lui, directeur d'une école publique a dû demander à un directeur de l'école juive juive à Marseille d’accepter un jeune juif dont la mère voulait l'inscrire à l'école publique.

    "Je savais que ce garçon subirait des coups quand ils se rendraient compte qu’il est juif ", a déclaré Rauwe, qui a décrit comment fort embarrasser, il a demandé à la mère si elle envisageait d’inscrire son fils à l'école juive. La mère a expliqué que l'école juive était pleine et a déclaré qu'il n'avait pas de place pour son fils, et Rauwe est intervenue pour persuader le directeur de l’accepter, par crainte pour sa sécurité.


    La plupart des juifs de France, n'ont pas besoin de conseils auprès des administrateurs locaux pour s’éloigner des écoles publiques. Il y a trente ans, la plupart des Juifs en France fréquenter les écoles public, mais l'antisémitisme croissant causé par l'immigration musulmane a amené la plupart des Juifs, même les plus laïques, à envoyer leurs enfants dans des écoles juives (pas toutes religieuses) ou encore dans des écoles chrétiennes prives ou il y a peu d’élèves  musulmans.

    Emanuel Davidenkoff, un journaliste du journal le Monde qui a écrit le livre avec Rauwe, a déclaré lors d'une interview avec l'agence juive JTA qu'il pense que c'est un échec total du système éducatif français lorsque les directeurs d'écoles publiques sont forcés de renvoyer les étudiants juifs vers des écoles privées pour leur sécurité.
     
     
    Les plus lus
    https://www.hidabroot.fr/