Infos Judaisme

    La sage-femme laïque Michal Bras : « je suis admirative par la force des prières des femmes »

    Michal Bras, sage-femme laïque assiste tous les jours aux forces que les femmes tirent des prières

    testArray ( [type] => article [id] => 194161 [title] => La sage-femme laïque Michal Bras : « je suis admirative par la force des prières des femmes » [short_text] => Michal Bras, sage-femme laïque assiste tous les jours aux forces que les femmes tirent des prières [content] =>
    Michal Bras, une sage-femme laïque a découvert une prière spéciale pour les femmes qui mettent au monde un enfant qu’a rédigé rav Elie Rayf -décris le sentiment de sérénité et de pureté qu’elle insuffle à la femme qui accouche et elle précise qu’elle est « sans cesse admirative de la force des prières des femmes pratiquantes ». A travers un post pour le site ‘kippa’ elle dévoile ses sentiments en tant que sage-femme depuis onze ans, et aussi les expériences auxquelles elle a participé avec des centaines de femmes dans la salle d’accouchement.

    Au-delà du processus physiologique et du bouleversement physique qui affectent les femmes dans la salle d’accouchement-il y a aussi une grande angoisse et une peur », elle écrit. « Peur de souffrir, peur de l’inconnue, peur d’être une maman et de l’anxiété concernant le destin du bébé. A l’instar des sages-femmes biblique Shifra et Pouah, moi aussi je partage cette angoisse, et j’essaye de trouver une issue, un soutien à ces femmes à qui j’ai l’honneur de faire accoucher ».

    Selon ses dires « en tant que personne laïque qui observe du côté, je suis admirative de la grande force que procure la prière aux femmes lors de leur accouchement. La prière dissipe les craintes, permet de se concentrer pendant les contractions, insuffle de l’espoir et crée une ambiance positive et joyeuse durant cet heureux événement ».

    Malgré le fait qu’elle soit laïque, elle aussi formule un vœu personnel qu’elle prononce quand elle se tient aux côtés de celles qui accouchent. « Parfois je propose ma modeste contribution, la prière de la sage-femme. Et quand ça arrive, cela crée tout de suite une atmosphère de pure sérénité », elle rajoute  qu’elle a trouvé cette prière particulière, à la demande d’une autre sage femme.
     
    [pic] => 28572 [date_created] => 2017-08-17 18:14:00 [writer] => 55774 [tags] => |59841||59842||59843||52588| [categories] => 54017 [category] => 54017 [classname] => [is_active] => 1 [is_woman] => 0 [override_link] => [pic_text] => [seo_title] => [item_type] => article [item_id] => 194161 [list_type] => mgz_cat [list_id] => 54017 [link] => https://www.hidabroot.fr/article/194161/La-sage-femme-laïque-Michal-Bras--«je-suis-admirative-par-la-force-des-prières-des-femmes» [top_section] => 50992 ) 1
    | 17.08.17 | 18:14
    La sage-femme laïque Michal Bras : « je suis admirative par la force des prières des femmes »
    Michal Bras, une sage-femme laïque a découvert une prière spéciale pour les femmes qui mettent au monde un enfant qu’a rédigé rav Elie Rayf -décris le sentiment de sérénité et de pureté qu’elle insuffle à la femme qui accouche et elle précise qu’elle est « sans cesse admirative de la force des prières des femmes pratiquantes ». A travers un post pour le site ‘kippa’ elle dévoile ses sentiments en tant que sage-femme depuis onze ans, et aussi les expériences auxquelles elle a participé avec des centaines de femmes dans la salle d’accouchement.

    Au-delà du processus physiologique et du bouleversement physique qui affectent les femmes dans la salle d’accouchement-il y a aussi une grande angoisse et une peur », elle écrit. « Peur de souffrir, peur de l’inconnue, peur d’être une maman et de l’anxiété concernant le destin du bébé. A l’instar des sages-femmes biblique Shifra et Pouah, moi aussi je partage cette angoisse, et j’essaye de trouver une issue, un soutien à ces femmes à qui j’ai l’honneur de faire accoucher ».

    Selon ses dires « en tant que personne laïque qui observe du côté, je suis admirative de la grande force que procure la prière aux femmes lors de leur accouchement. La prière dissipe les craintes, permet de se concentrer pendant les contractions, insuffle de l’espoir et crée une ambiance positive et joyeuse durant cet heureux événement ».

    Malgré le fait qu’elle soit laïque, elle aussi formule un vœu personnel qu’elle prononce quand elle se tient aux côtés de celles qui accouchent. « Parfois je propose ma modeste contribution, la prière de la sage-femme. Et quand ça arrive, cela crée tout de suite une atmosphère de pure sérénité », elle rajoute  qu’elle a trouvé cette prière particulière, à la demande d’une autre sage femme.
     
    Les plus lus
    https://www.hidabroot.fr/