Infos Judaisme

Actualité judaïsme : Disparition du Gaon Rav Yaakov Eeidelstein zatsal

Disparition du Gaon Rav Yaakov Eeidelstein zatsal, qui s'éteignait ce Jeudi. Le Peuple Juif a perdu ce Jeudi, un des piliers de la Prière et de la Tora : le gaon Rav Yaakov Eidelstein.  10 points importants sur la disparition des Justes.

| 26.02.17 | 08:21
Actualité judaïsme : Disparition du Gaon Rav Yaakov Eeidelstein zatsal

Actualité judaïsme :
Disparition du Gaon Rav Yaakov Eeidelstein zatsal, qui s'éteignait ce Jeudi.
Le Peuple Juif a perdu ce Jeudi, un des piliers de la Prière et de la Tora : le gaon Rav Yaakov Eidelstein.  10 points importants sur la disparition des Justes.
 
Le Jeudi 27 Chvat s'éteignait le Gaon Rav Yaakov Eidelstein zatsal, Rav de Ramat Hacharon. La disparition du Tsadik est une occasion pour nous ressaisir et si nous en profitons en nous repentant nous pourrons mériter d'être acquittés de toutes nos fautes.
10 points essentiels sur la disparition des Justes :
 
1 La disparition des Justes pardonne les fautes du Peuple Juif. La Gemara dans Moed Katan pose la question suivante : pourquoi le chapitre de la disparition de Miriam est-il juxtaposé à celui de la vache rousse ? Pour nous apprendre que de la même façon que la vache rousse pardonne les fautes du peuple, la disparition des justes pardonne les fautes.
Rabbi Eliezer pose la question suivante : pourquoi le chapitre sur la disparition d'Aharon est-il juxtaposé à celui des habits des prêtres ? Car de la même façon que les habits des prêtres avaient le pouvoir de nous pardonner nos fautes, la disparition des justes a le pouvoir de nous pardonner.
 
2 Elle pardonne comme Yom Kippour. Toujours sur le même sujet on rapporte dans Vayikra Raba: les enfants de Aharon ont disparu le premier Nissan pourtant on rappelle leur décès le jour de Kippour pour nous apprendre que la disparition du Tsadik a le même effet que Yom Kippour.
 
3 Le Juste digne de cette tâche est appelé au trône céleste pour faire pardonner les fautes du Peuple Juif. On rapporte dans le Yalkout Lekh Lekha les paroles d'Hachem.''Hachem s'adressa à Avraham Avinou et lui dit : si jamais tes enfants en viennent à agir contre Ma volonté deviennent corrompus par leurs fautes si Je trouve un homme Juste dans leur Génération Je le prends pour leur faire pardonner leurs fautes.''
 
4 Les Justes de la génération sont un gage pour le Peuple Juif. Le midrache rapporte à propos du verset "atsei chittim omdim'' que tant que la Michkan existait il était comme le gage du peuple juif et du jour où il fut détruit ceux sont les Justes qui sont devenus le gage du Peuple Juif. Les paroles exactes du Midrach: Moché demandait à Hachem: 'le temple finira par être détruit et qu'adviendra du Peuple Juif? Hachem lui répondit : "je prendrai un homme Juste et cela pardonnera toutes leurs fautes". Le Kedoch Israel rajoute sur les paroles du Midrach que c'est la raison pour laquelle il incombe à chacun et chacun de faire attention de ne pas être celui qui cause la disparition du Juste.
 
5 La disparition du Juste acquitte que si elle est accompagnée de repentance. La disparition du juste acquitte le Peuple Juif que lorsqu'elle est accompagnée de repentance, c’est-à-dire que la disparition du Juste est comme les sacrifices qu'offrait le Peuple Juif et elle a le même statut que la vache rousse ou le bouc émissaire et elle est beaucoup plus significative que la repentance seule.
 
6 Il nous incombe de nous renforcer dans l'étude de la Tora et l'accomplissement des commandements. Le Rav Chakh disait que la disparition du Juste peut pardonner nos fautes à condition qu'elle soit entrainée par un travail de notre part et c'est à nous de s'attrister de la disparition d'un homme juste.
 
7 Les larmes versets dues à la disparition du Juste sont celles qui nous pardonnent nos fautes. Le Rav Haim Berlin explique que de la même façon qu'un sacrifice avait le pouvoir de pardonner que dès lors qu'il était accompagné de libation les larmes que nous versons lors de la disparition du juste symbolisent la libation.
 
8 Les larmes sont conservées dans les trésors d'Hachem. La mort des Justes pardonne quand elle est accompagnée de larmes et de repentance. On rapporte dans la Massekhet Shabbat : "celui qui verse des larmes à cause de la disparition d'un homme juste ses larmes sont gardées par Hachem dans Son trésor".
 
9 Si la disparition du juste n'est pas accompagné de repentance elle apporte le mal dans la monde. Le Chlah Hakadoch explique qu'il y a 2 citations concernant la disparition des Justes qui semblent contradictoires. La première est que "la disparition du juste pardonne les fautes" et la seconde est que "lors de la disparition d'un juste le mal descend au monde". Mais en fait il n'y a pas de contradiction car si l'on se repend lors de la disparition du Juste on pourra mériter que nos fautes soient pardonnées mais si on ne saisit pas cette occasion le mal descend au monde.
 
10 Tout celui qui s'afflige sur la disparition du Juste est considéré comme s'il avait offert un sacrifice. Le Zohar rapporte que tout celui qui parle et pleure la disparition du Juste mérite de se faire pardonner ses fautes car c'est comme s'il avait offert un sacrifice.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les plus lus
https://www.hidabroot.fr/